Gagnoa

Deux crânes découverts à la mairie de Gagnoa

Certains agents, exerçant depuis plus de 20 ans dans le service, ont eux affirmé que ces crânes sont bien connus de tous

Photo : AIP

Gagnoa, 10 jan (AIP)- Deux présumé crânes humains ont été découverts mercredi, après-midi, dans les locaux du service technique de la mairie de Gagnoa (280 km d’Abidjan, centre-ouest) et attendent la confirmation d’un médecin légiste.

Soigneusement emballés dans des sacs en plastique, les deux crânes ont été trouvés par hasard sur le site par le magasinier Konaté Adama, qui a dit avoir reçu instruction d’ouvrir le hangar fermé depuis plusieurs décennies et procéder au nettoyage de l’endroit où doivent être entreposées des centaines de tonnes de ciment.

« J’ai vu les sachets et c’est quand j’ai ouvert que j’ai vu les têtes », a affirmé M. Konaté, qui a alerté les autres agents du service. L’un des deux crânes présentait une entaille, longue de 7 cm, tout en haut de la tête. Selon le médecin venu faire le constat, seul le légiste peut confirmer qu’il s’agit bien d’un crâne humain,même si « apparemment, c’en est un ».

Pour le nouveau maire de Gagnoa, Yssouf Diabaté, il est « incompréhensible » que la présence de crânes humains n’ait jamais été portée à la connaissance des autorités policières.

Certains agents, exerçant depuis plus de 20 ans dans le service, ont eux affirmé que ces crânes sont bien connus de tous et leurs présences n’ont jamais « gêné » personne. « On nous a dit que les gens s’en servaient pour des carnavals et danses publics », a fait savoir un vieux chauffeur, comptant 31 ans de service.

Une enquête a été ouverte par la police, afin d’entendre tout sachant ayant exercé dans le service technique, ainsi que les maires et conseillers municipaux.

(AIP)

dd/fmo/kp

Commentaires
Haut