Etats-Unis

Daniel Ellsberg remporte le prix Olof Palme

Daniel Ellsberg est récompensé pour son profond humanisme et son courage exceptionnel

Photo : DR

Abidjan, 10 jan (AIP)- L’Américain Daniel Ellsberg, 87 ans, et lanceur d’alerte, a remporté mercredi, le prix Olof Palme 2018 des droits de l’homme.

Le prix Olof Palme est décerné chaque année par le mouvement travailliste suédois. Il porte le nom d’un ancien Premier ministre du pays scandinave, ardent défenseur des droits de l’homme et opposant à l’engagement au Vietnam.

Analyste militaire, Daniel Ellsberg, connu pour avoir fait fuiter des documents confidentiels sur la planification de la guerre au Vietnam, a travaillé au Vietnam de 1964 à 1968. De retour aux Etats-Unis, il est chargé par le secrétaire de la Défense de rédiger un rapport top secret intitulé « Prise de décision américaine au Vietnam de 1945 à 1968 ». Ces 7 000 pages révèlent notamment des mensonges du gouvernement américain faits au public pour justifier la guerre au Vietnam.

En 1969, Daniel Ellsberg tente de communiquer son rapport à différents députés qui refusent de le porter à la lumière. Trois ans plus tard, le New York Times le publie sous le nom de Pentagon Papers. Etant un temps perçu comme un traître à la nation américaine, il est aujourd’hui récompensé pour son profond humanisme et son courage moral exceptionnel.

Aujourd’hui, Daniel Ellsberg continue de lutter notamment contre les armes nucléaires. L’an dernier, il pointait du doigt le danger de projets de guerre « impulsifs et irréfléchis » du président Donald Trump.

(AIP)

tls/cmas

Commentaires
Haut