Energie

Un prêt de 577 millions d’euros accordé à la SIR

raffinage-energie-SIR-AFC

La SIR est actuellement la raffinerie la plus importante et la plus sophistiquée d’Afrique de l’Ouest

Photo : DR

Abidjan, 07 jan (AIP) – Un « emprunt » par syndication arrangé par l’Africa Finance Corporation, une institution financière de développement des infrastructures en Afrique, a été conclu un financement de crédit de 577 millions d’euros, soit près de 378 milliards de francs CFA pour la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR).

L’AFC a participé à hauteur de 192 millions d’euros, indique un communiqué de l’institution transmis, lundi à l’AIP.

Les banques participantes comprennent l’AFC, la Deutsche Bank, l’ICBC Standard Bank, la United Bank for Africa, la NSIA Bank et la Bridge Bank. Le conseil des prêteurs est Norton Rose Fulbright et Bilé-Aka, Brizoua-Bi & Associés.

L’objectif de l’emprunt est de rembourser des obligations historiques relatives à la fourniture de pétrole brut, pour proposer un emprunt sur le long terme et réduire le taux d’intérêt de l’encours de la dette de la SIR.

La SIR dispose d’une capacité installée de 3,8 millions de tonnes par an en capacité de raffinement et est actuellement la raffinerie la plus importante et la plus sophistiquée d’Afrique de l’Ouest.

« Il est impératif de garantir des opérations fluides et durables et une viabilité commerciale à la SIR pour le développement économique du pays. Non seulement, la SIR est la principale entreprise de Côte d’Ivoire en termes de bilan financier et de chiffre d’affaires mais elle est également l’un des plus importants employeurs du pays », a commenté le président-directeur général de l’AFC.

« La direction de la SIR est ravie de l’issue favorable de cette transaction qui a permis la conclusion d’un programme d’immobilisations nécessaire visant à améliorer les opérations de la SIR, une entreprise industrielle qui sert la Côte d’Ivoire et la sous-région d’Afrique de l’Ouest depuis de nombreuses années et pour de nombreuses années à venir », a ajouté le directeur général de la SIR, Thomas Camara.

L’emprunt de refinancement fait partie intégrante du programme financier du Fonds monétaire international pour la Côte d’Ivoire car la SIR est considérée comme un atout stratégique pour le pays.

(AIP)

kkf/tm

Commentaires
Haut