Zuénoula

Menace sur la reprise des cours pour 1000 élèves à Gohitafla

Suite à un litige foncier avec les responsables de l’établissement, Dame Loba Derothée a fait détruire la clôture dudit établissement.

Photo : AIP

Zuenoula, 6 jan (AIP)-Une menace plane sur la reprise des cours pour 1000 élèves du collège privé Juan Carlos de Gohitafla après les congés de Noël suite à un litige foncier à la suite duquel la clôture dudit établissement  et un bâtiment de sept classes en construction ont été détruits.

L’une des parties en conflit, Dame Loba Derothée a fait détruire la clôture dudit établissement  et un bâtiment de sept classes en construction. Selon le fondateur Djalo Bi Irié Désiré, cette destruction inattendue fait suite à un vieux litige foncier entre les deux familles à propos de l’espace dénommé” place Nanti”.

Ce site autrefois domaine de l’Etat avait été morcelé par les autorités municipales et octroyé au promoteur du collège susmentionné, pour dit- on, “une œuvre à caractère social” depuis 2004.

Quatorze ans après Dame Loba Derothée dont le domicile jouxte l’établissement estime être spoliée de l’espace. En dépit de nombreuses interventions, elle a fait détruire la clôture qui sépare son domicile du collège et plus sept salles de classes.

Elle ne détiendrait pas de titre foncier sur le domaine litigieux et envisagerait d’ériger une clôture qui prend le tiers de la cours de l’école, sussure-t-on.

Toutes les tentatives de l’AIP pour avoir la version des faits de Dame Loba Derothée sont restées vaines.

(AIP)

akr/bsp

Commentaires
Haut