Oumé

Oumé réclame justice pour Coulibaly Falikou, assassiné en Tunisie

Les jeunes d’Oumé après la marche écoutent attentivement le préfet.

Photo : AIP

Oumé, 05 jan (AIP)- Les jeunes d’Oumé ont organisé jeudi une marche pour réclamer justice pour leur “frère”, Coulibaly Falikou dit ‘’Fal’’, le président des Ivoiriens en Tunisie, assassiné à Tunis le 23 décembre 2018.

Partis du carrefour Etranou au quartier Yaofla qui a vu naître et grandir “Fal”, des jeunes vêtus de tee-shirts noirs ou blancs à l’effigie du défunt, scandaient “Justice pour Falikou”, “A bas le racisme”.

Avant son départ en Tunisie, Coulibaly Falikou a joué au football club As Oumé et le Rio sport d’Anyama.

Devant le préfet du département d’Oumé, Dogbo Labé François et le commissaire Kouassi Germain, le porte-parole des manifestants, Lamidi Bakari, a demandé aux autorités ivoiriennes de faire en sorte que justice soit rendue pour le repos de l’âme du défunt.

« Nous, populations d’Oumé, condamnons avec fermeté la barbarie de frères Tunisiens, l’assassinat de notre frère, fils, ami et connaissance Coulibaly Falikou, l’ex président de l’Association des Ivoiriens de Tunisie. Nous demandons avec détermination que le gouvernement ivoirien mette tout en œuvre pour que justice soit rendue. Que ces criminels et racistes paient de leurs actes pour le repos de l’âme de feu Coulibaly Falikou », a-t-il dit.

En retour, le préfet du département a rassuré les manifestants de la ferme volonté du chef de l’Etat ivoirien de lutter contre le racisme et de faire toute la lumière sur cet assassinat. Il leur a recommandé de rester dignes dans la douleur.

Puis, les manifestants ont retrouvé leurs domiciles dans la discipline.

L’assassinat de Falikou Coulibaly a suscité une vive réaction de la diaspora ivoirienne à Tunis qui avait organisé une marche de protestation, depuis le siège de l’ambassade de la Côte d’Ivoire. Rapatriée à Abidjan, la dépouille mortelle de Coulibaly Falikou a été inhumée le 28 décembre 2018 au cimetière municipal d’Oumé.

(AIP)

dl/bsp/cmas

Commentaires
Haut