Boundiali

Bientôt des pistes de transhumance pour le bétail à Boundiali

Photo : AIP

Boundiali, 05 jan (AIP)- Des animateurs des Organisation professionnelles des éleveurs de Ferkessédougou (OPEF) et du Projet d’appui à la mobilité du bétail et un meilleur accès aux ressources et au marché en Afrique de l’Ouest (PAMOBARMA) ont sensibilisé, vendredi, les populations de Gbemou (Boundiali) sur le projet de création de pistes de transhumance pour le bétail.

Selon MM. Ouattara Zié et Koné Pagagnon, respectivement animateurs à l’OPEF et du PAMOBARMA, ce projet expérimenté à Ferkessédougou (région du Tchologo) s’étend maintenant à d’autres régions du Nord de la Côte d’Ivoire comme la Bagoué.

Le projet bénéficie de l’appui des partenaires au développement comme Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD).

Il sera demandé par la suite aux acteurs de pérenniser le projet. En plus du tracé des pistes de transhumance, le projet va réhabiliter et construire des barrages, des aires de pâturage dans les forêts classées de l’Etat et des banques d’aliment de bétail ainsi que des quais d’embarquement.

La gestion des pistes de transhumance, des barrages, des aires de pâturage et des quais d’embarquement sera confiée à des comités.

Sa durée de vie est de 50 mois. La piste de transhumance aura une largeur de 100 mètres au maximum et de 40 mètres au minimum.

(AIP)

kn/bsp/cmas

Commentaires
Haut