Etats-Unis

Un Américain a traversé l’Antarctique, seul et sans assistance

Colin O’Brady a aussi escaladé les sommets les plus élevés des sept continents, dont l’Everest, en 132 jours

Photo : AIP

Abidjan, 27 déc (AIP)-Colin O’Brady, un Américain a accompli l’exploit de traverser dans des conditions extrêmes les terres glacées de l’Antarctique du « nord au nord » soit 1 600 km en 54 jours, dont les 125 derniers km sans dormir, en solo et sans assistance, a-t-il lui même écrit mercredi lors de son arrivée, sur son compte Instagram.

« Je suis parvenu à mon objectif : devenir la première personne de l’histoire à traverser ce continent d’une côte à l’autre, seul et sans aide », a écrit Colin O’Brady, un ancien triathlète professionnel de 33 ans. Pendant son aventure, il était suivi par GPS et les détails de sa progression sur le continent de glace ont été publiés chaque jour sur son site.

Équipé de skis de fond, il a tiré sa pulka, une sorte de traîneau transportant toutes ses provisions et son matériel, qui pesait tout compris, 180 kg. Il avait pris le départ du campement d’Union Glacier le 3 novembre en compagnie de Louis Rudd, un militaire britannique de 49 ans. Les deux hommes, qui tentaient chacun d’être le premier à accomplir ce périple en solo et sans assistance, ont ensuite cheminé séparément.

Si l’Anglais a un temps fait la course en tête, c’est finalement l’Américain qui a franchi la ligne d’arrivée en premier. Passé par le pôle Sud le 12 décembre, Colin O’Brady a fini son périple sur la barrière de Ross, au bord de l’océan Pacifique. Louis Rudd se trouve un jour ou deux derrière lui.

En plus de la traversée de l’Antarctique, Colin O’Brady a aussi escaladé les sommets les plus élevés des sept continents, dont l’Everest, en 132 jours, ce qui a fait de lui le plus rapide « grimpeur des sept sommets ».

(AIP)

tls/fmo

Commentaires
Haut