Man

Dans l’ambiance des préparatifs de Noël

Les prix sont déjà fixés, on ne peut plus discuter, dans certains endroits du marché

Photo : AIP

Man, 24 déc(AIP)- A quelques jours de la fête de Noël, l’ambiance est de plus en plus intense et joyeuse dans les grandes surfaces et le grand marché de Man, a constaté l’AIP samedi.

Dans un magasin bondé de monde appartenant au sieur Touré Ali, situé au quartier Commerce, un fidèle catholique, Charles K, se fraie tant bien que mal un passage en vue de faire des achats pour la décoration d’une crèche. « Je suis venu prendre quelques guirlandes et des jeux de lumière pour la crèche de notre paroisse. Je retourne satisfait malgré le prix », déclare-t-il.

Quant au gérant Touré, il se réjouit de l’affluence dans ce lieu. « Nous vendons tout ce qu’il faut pour passer une bonne fête de Noël notamment les sapins dont le prix varie entre 10.000 et 50.000 francs CFA », affirme-t-il.

Dans une grande surface à proximité du magasin de M. Touré, les clients se bousculent également. « Je viens de Gbatongouin (à l’ouest de Man sur l’axe Man-Biankouma). Chaque année, j’organise un arbre de Noël pour les enfants du village. Je suis donc là pour acheter des jouets. Les prix sont déjà fixés, on ne peut plus discuter. C’est un peu cher mais on n’y peut rien », confie avec son panier chargé de poupées, de voiturettes et de dînettes celle qui a préféré se présenter sous le nom de Mme Kouassi.

Au grand marché de Man, difficile de se frayer un chemin. Dame Fatou Koné, assise devant son étal, explique à une de ses clientes qu’elle vend des articles à la portée de toutes les bourses.« Je vends les guirlandes, les poupées, les dînettes et d’autres jouets », indique-t-elle, ajoutant avec un sourire charmeur, que les prix varient entre 1.000 et 3.000 francs CFA.

Pour la cliente Tia Murielle, conquise, les prix sont abordables chez dame Fatou. Elle y a donc trouvé pour son compte. « J’ai pu acheter une voiturette pour mon enfant. La vendeuse a diminué le prix », s’est-elle réjouie.

Clients et commerçants se frottent les mains
«Prix cassés, prix cassés. Viens prendre pour “Papitou”. Je ne connais pas l’argent », ironise Abdoul Check qui appelle ainsi les clients. Ce commerçant ambulant s’occupe des premiers venus, attroupés autour de sa brouette. Jeannette y a trouvé un téléphone jouet pour son enfant à 500 francs CFA. «On est nombreux sur le marché. Si tu veux que pour toi sorte, il faut faire à bon prix. Le client gagne et on gagne aussi », se justifie-t-il.

A quelques encablures du marché, au magasin de Boubacar Diallo, les clients s’arrachent les sapins aux coûts abordables. « Il y en a pour 2.500 francs, 3.000 et 8.000 francs CFA. Ce sont les derniers qui viennent d’être achetés. Dès demain, je repars à Abidjan pour renouveler le stock », affirme-t-il.

A l’approche de la fête de Noël, a-t-on constaté, l’ambiance est bon enfant au grand marché et dans les grandes surfaces de Man. Et cette année, les clients et les commerçants n’entendent pas bouder leur plaisir.

(AIP)

amak/ask

Commentaires
Haut