Politique

Des écologistes font leur entrée sur la scène politique ivoirienne

Le parti de Gohourou veut prendre prendre part à la présidentielle de 2020.

Photo : AIP

Abidjan, 22 déc (AIP)-La scène politique ivoirienne vient d’enregistrer la naissance du parti écologique de Côte d’Ivoire (PECI), a constaté l’AIP vendredi à Abidjan.

Ce nouveau parti politique dirigé par Claude Gohourou par ailleurs président de la coordination nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (CNVDT-CI) se donne pour mission de relever les défis mondiaux liés directement au bien-être des populations et au cadre écologique environnemental.

«La grande expérience que nous avons eue sur la catastrophe écologique et environnementale que la Côte d’Ivoire a traversée qui est celle du Probo Koala, nous avons estimé qu’il y a beaucoup à faire pour trouver des moyens de redorer le paysage environnemental sain dans notre pays, et rentrer dans le concert des nations qui se battent pour la sauvegarde de l’environnement et de la planète», a expliqué Claude Gohourou devant plusieurs de ses partisans.

Selon lui, l’heure a sonné pour prendre conscience des fléaux de la déforestation et la pollution du cadre de vie, félicitant le chef de l’Etat pour l’ordonnance d’amnistie accordée récemment à plusieurs prisonniers politique en Côte d’Ivoire tout précisant que son parti va inscrire son combat politique dans le développement et la discussion avec le parti au pouvoir.

M. Gohourou qui ambitionne de prendre part aux échéances électorales à venir promet de tenir le premier congrès de son parti en février prochain à Abidjan.

«Etant un parti qui veut participer au rayonnement de la Côte d’Ivoire, toutes les échéances électorales sont pour nous des enjeux. Le moment venu, nous désignerons un candidat et mettrons en œuvre tous les moyens pour que les Ivoiriens adhèrent à notre parti », a-t-il indiqué.

Le président du PECI se félicite d’avoir enregistré en huit semaines plus de 76 000 adhérents.

(AIP)

Bsp/ask

Commentaires
Haut