Presse

Les agences de presse invitées à s’approprier les activités de la FAAPA

Les lauréats des grands prix photo (AIB) en Aminata Cissé en ensemble pantalon et et Mohamed N’Diaye (APS) en ensemble costume bleu nuit à l’extrême droite avec le président et les 2 vice-présidents de la FAAPA

Photo : AIP

Rabat, 21 déc (AIP) – Lors de la présentation du rapport d’activités 2017 de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) vendredi à Rabat, au Maroc, le secrétaire général, Mohamed Anis, a mis un accent particulier sur l’alimentation du site web et les cotisations des agences membres.

M. Anis a salué l’augmentation des signatures de conventions de partenariat et de coopération entre les agences et le nombre de formations. Il a toutefois relevé la baisse d’articles pour l’animation du site web de la FAAPA et le faible taux des cotisations.

Le président de la FAAPA, Khalil Hachimi Idrissi, a demandé aux agences de se « bousculer ». «Nous sommes là pour apporter une transversalité africaine. Notre avenir commun est de célébrer notre unité, notre confraternité professionnelle dans le sérieux, la rigueur et le dynamisme. Chacun doit savoir que notre organisation a véritablement besoin de ressources financières», a-t-il encouragé.

Pendant ces travaux qui ont débuté jeudi et pris fin ce vendredi, la plupart des membres ont relevé le statut juridique particulier des agences selon chaque pays, ce qui « plombe » les initiatives. Cependant, ils ont été unanimes pour relever le défi de renforcer leur contribution à la FAAPA, reconnaissants les effets bénéfiques sur leurs agences et leur repositionnement institutionnel au niveau national.

M. Anis a proposé le plan d’actions 2019-2020 qui prévoit des foras dédiés au leadership féminin dans les agences, la consolidation et le relookage du site web de la FAAPA, les formations digitales et l’instauration du prix du « meilleur reportage vidéo ».

Il a également été proposé aux responsables des agences de payer au moins leur billet d’avion lors des rencontres, de l’augmentation de la cotisation, qui était de 1000 dollars, à un taux plus élevé, en fonction du produit intérieur brut (PNB) de chaque pays membre

Cette rencontre a également été l’occasion de récompenser les gagnants des grands prix 2018, à savoir, celui de la meilleure photo remporté par Aminata Cissé de l’Agence d’information du Burkina (AIB), tandis que celui du meilleur article a été décerné à Mohamed N’diaye de l’Agence de presse sénégalaise (APS). De nombreuses conventions de partenariats et de coopération ont également été signées.

Créée en 2014, la FAAPA est le premier forum des agences de presse de l’Afrique atlantique et de l’ouest. Elle constitue une plateforme professionnelle pour la modernisation de l’information et permet aux pays membres de partager leurs expériences et leur savoir-faire dans le domaine des agences de presse.

(AIP)

tls/ask

Commentaires
Haut