Culture

Le gouvernement annonce la restitution de 148 objets d’art illicitement sortis du pays

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama annonce la restitution des objets sortis illicitement de la Côte d’Ivoire.

Photo : AIP

Abidjan, 19 déc (AIP) – Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a annoncé, mercredi, la restitution, d’ici à fin 2019, de 148 objets d’arts illicitement sortis du pays.

S’exprimant lors d’une conférence publique organisée sur la question de la préservation du patrimoine culturel national et la restitution  des biens culturels de Côte d’Ivoire à l’extérieur, à la bibliothèque nationale sis au Plateau, M. Kouakou Bandaman a confié que cette initiative fait suite à la décision du président français Emmanuel Macron, de procéder à la restitution aux pays africains les œuvres clandestinement sorties de leurs frontières, dans  son discours tenu pendant sa visite au Burkina Faso en novembre 2017.

Il a ajouté que la convention  de 1970 de l’UNESCO, relative à l’importation et à l’exploitation illicite des biens culturels, signée par 130 pays membres et celle de 2015, dénommée  « Unidroit » spécialisé en défense de droit de l’Homme et les biens culturels volés ou illicitement exportés, constituent des instruments juridiques pour les pays victimes en vue de chercher réparation.

La Côte d’Ivoire détient des milliers d’œuvres d’arts, environ 15.000 à 20.000 pièces d’antiquité  de première génération  de plus de 600 milliards francs CFA à l’extérieur, qu’il convient de ramener pour attirer de nouveau la richesse dans le pays, a fait remarquer M. Bandaman.

Les infrastructures nécessaires et capables d’accueillir l’entièreté de cette richesse culturelle font défaut, a reconnu le ministre. Il a exhorté des particuliers ainsi que des amoureux de l’art à créer l’écosystème pour accueillir ces œuvres à travers la construction de musée sur toute l’étendue du territoire pour permettre la restitution totale et effective des œuvres d’art ivoirienne.

Un projet de construction  d’un plus grand musée est en vue d’ici à 2024, a signifié le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie.

(AIP)

raz/ask

Commentaires
Haut