CEDEAO

Une demi-douzaine de recommandations pour promouvoir l’industrie extractive dans la CEDEAO

CEDEAO-ECOMOF-industrie-mines

Sédiko Douka, s’est félicité de la bonne tenue de cette 2ème édition de l’ECOMOF 2018

Photo : AIP

Abidjan, 12 déc (AIP) – La 2ème édition du Forum des mines et du pétrole de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en abrégé ECOMOF, s’est achevée mardi à Abidjan, sur diverses recommandations dont la mise en œuvre efficiente devrait contribuer à une exploitation rationnelle des ressources naturelles de l’espace communautaire.

Ces recommandations portent notamment sur la mutualisation des expériences ainsi que l’élaboration d’un cadre réglementaire harmonisé, transparent, prévisible et mutuellement bénéfique pour l’ensemble des parties prenantes en vue d’attirer les investissements pour la valorisation des gisements, rapporte un communiqué de presse de la Commission de la CEDEAO transmis mercredi à l’AIP.

Il a également été proposé de développer des infrastructures géophysique et géologique aux normes internationales, afin d’améliorer les connaissances et de mieux promouvoir le potentiel géologique.

La recherche et le développement des mécanismes de financement adaptés et appropriés pour l’exploration minière et pétrolière, la construction et la promotion des infrastructures de soutien à l’exploitation, tout comme la transformation des substances minérales, des hydrocarbures et du gaz pour plus de valeurs ajoutées font aussi partie des conclusions du Forum.

Une autre recommandation de la rencontre est relative à la mise en œuvre de politiques visant au renforcement des capacités des petites et moyennes entreprises locales.

Les participants ont également suggéré l’élaboration et le développement des mécanismes d’insertion et de participation des nationaux dans le capital des sociétés d’exploitation pour générer une classe d’entrepreneurs nationaux dans les secteurs des hydrocarbures, des mines et du gaz dans l’espace CEDEAO.

Ils ont, par ailleurs, recommandé de mettre en œuvre des politiques de formation, de créer des centres d’excellence et de promouvoir l’utilisation du genre dans le secteur extractif.

Nommé au gouvernement la veille de la présente cérémonie, le nouveau ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, estime que ces résolutions témoignent de l’engagement des Etats membres de la CEDEAO à tout mettre en œuvre pour une meilleure exploitation de leurs ressources naturelles.

Le Commissaire de l’Energie et des Mines de la Commission de la CEDEAO, Sédiko Douka, s’est félicité de la bonne tenue de cette 2ème édition du Forum/exposition de la CEDEAO sur les mines et le pétrole (ECOMOF 2018).

Cette 2ème édition a eu pour thème «Stratégies pour promouvoir le développement des ressources minière et pétrolière en Afrique de l’Ouest».

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut