Bonoua

Un réseau de lanceur d’alerte pour dénoncer la corruption

Bonoua - corruption

Un réseau de lanceur d’alerte a été installé pour mener des investigations auprès des populations sur la corruption

Photo : AIP

Bonoua, 10 déc (AIP) – Un réseau de lanceur d’alerte a été installé pour mener des investigations auprès des populations sur la corruption à l’échelle de la ville de Bonoua, révèle le président du comité local d’intégrité et de lutte contre la corruption, Bissie Kadjo Hyppolite.

M. Bissie a livré cette information, samedi, lors de la remise, par le comité local d’intégrité et de lutte contre la corruption, du rapport sur la corruption dans la sous-préfecture de Bonoua au sous-préfet, Kra Kouadio Maïzan.

Ce rapport épingle quelques services publics de Bonoua. Outre la mise en place du réseau, le comité demande au sous-préfet d’exiger de tous les chefs administratifs, un affichage des coûts et délais d’exécution de leurs services afin de réduire les dessous de table.

La remise du rapport au sous-préfet a pour enjeu de permettre à l’Etat d’avoir un œil sur le fonctionnement de ses appareils et de le tenir informé des manquements en cours au sein des différentes structures étatiques et privées de la localité.

Le comité local d’intégrité et de lutte contre la corruption, chapeauté par la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, a été mis sur pied depuis quatre mois.

(AIP)

as/kkf/ask

Commentaires
Haut