CEDEAO

A Accra, des journalistes planchent sur la stratégie de communication sur la monnaie unique

CEDEAO-Media-Strategy-Ghana

Un document de base a été élaboré par la Commission de la CEDEAO sur lequel s’appuient les participants à l’atelier

Photo : AIP

Accra (Ghana), 07 dec (AIP) – A l’initiative de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), une quinzaine de journalistes issus de différents pays de la sous-région ont entamé vendredi à Accra, un atelier destiné à élaborer une stratégie de communication sur la monnaie unique de l’espace communautaire.

En procédant à l’ouverture des travaux qui se déroulent sur trois jours à Alisa Hotels, North Ridge, dans la capitale ghanéenne, le Commissaire chargé des politiques macroénomiques et de la recherche économique, Kofi Konadu Apraku, a insisté sur l’importance de ce sujet pour les pays membres et surtout pour les peuples de la CEDEAO.

Il a rappelé que beaucoup de progrès ont été accomplis notamment par les politiques, les experts et les techniciens dans la perspective de la mise en oeuvre de cette monnaie unique fixée en 2020. Toutefois, il faut maintenant que des actions concrètes soient menées pour son implémentation effective et surtout l’appropriation du programme par les populations à travers la communication et les médias.

Les réflexions ont porté, entre autres, sur la Banque centrale mettre en place pour ce programme, la politique monétaire à envisager, la stabilité financière, les structures spécifiques, le logo et le nom de la monnaie unique, a-t-il précisé. “Aujourd’hui, nous réfléchissons sur la stratégie de communication pour soutenir ce programme”, a-t-il dit.

Le modérateur de cette rencontre, Prof Kwame Karikari, a invité les journalistes à mener des réflexions sur les canaux à utiliser, les cibles, l’outil pour que chaque population de la CEDEAO trouve réponse aux préoccupations notamment l’utilisation, l’intérêt et le bénéfice qu’il tire de la monnaie unique, afin que toutes les franges de la société se l’approprient.

Un document de base a été élaboré par la Commission de la CEDEAO sur lequel s’appuient les participants à l’atelier en vue de l’enrichir, avant sa soumission aux autorités communautaires compétentes.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut