Séguéla

Des centaines d’orpailleurs clandestins déguerpis de Kouégo

Kouégo-orpailleurs-insalubrité-Séguéla

« Ils constituaient un grave problème de santé publique et de sécurité », a confié une source sécuritaire

Photo : AIP

Séguéla, 6 déc (AIP) – Des centaines d’orpailleurs clandestins ont été déguerpis de Kouégo, village situé à 15 km de Séguéla, a appris l’AIP auprès d’habitants de cette localité envahie depuis peu par des hordes de personnes venues pour l’exploitation aurifère au noir.

“Beaucoup sont partis. Où ils travaillaient, il n’y a plus personne”, a confié le chef du comité villageois, Coulibaly Namory.

La population de Kouégo est de 700 habitants. Celle-ci s’est accrue avec l’arrivée des orpailleurs clandestins pour atteindre plus de 5 000 âmes. Ceux-ci se sont rués vers les sites contenant le précieux métal jaune dans les environs desquels une société d’exploitation légale est en prospection.

« Ils constituaient un grave problème de santé publique et de sécurité », a confié une source sécuritaire ayant pris part à l’opération menée samedi par les forces de l’ordre et qui s’est globalement bien déroulée.

Avec la raréfaction du diamant dont le département de Séguéla est le plus grand producteur en Côte d’Ivoire, les regards se tournent de plus en plus vers d’autres matières dont l’or et le marbre, note-t-on.

(AIP)

kkp/ask

Commentaires
Haut