Etats-Unis

Un homme avoue 90 meurtres

Samuel Little - USA - assassin - tueur - meurtrier

Le FBI affirme que les 90 meurtres s’étendent sur l’ensemble des États-Unis, de la Californie au Maryland

Photo : DR

Abidjan, 30 nov (AIP)- Samuel Little, 78 ans, un homme emprisonné à perpétuité pour meurtre, fait l’objet d’une enquête après avoir avoué 90 meurtres durant quatre décennies aux États-Unis, selon un rapport du FBI publié jeudi.

Le FBI pense que Samuel Little, 78 ans, est peut-être l’un des tueurs en série les plus prolifiques de l’histoire criminelle américaine. Les services de l’État et les organismes fédéraux s’efforcent maintenant de faire correspondre ses aveux aux dizaines de femmes qui sont décédées dans tout le pays entre 1970 et 2005. Les enquêteurs disent qu’ils l’ont déjà relié à 34 meurtres et qu’ils travaillent à en corroborer plusieurs autres.

Little est en détention depuis septembre 2012, date à laquelle il a été arrêté dans un refuge pour sans-abri du Kentucky et transféré en Californie où il était recherché pour trafic de drogue. Des échantillons d’ADN prélevés sur lui ont ensuite été liés à la mort non résolue de trois femmes dans le comté de Los Angeles en 1987 et 1989. Ces trois victimes avaient été battues et étranglées avant que leurs corps ne soient démembrés et jetés. Auparavant, il avait déjà un lourd casier judiciaire, avec des infractions telles que le viol et le vol à main armée.

Lire aussi :
Un élève meurt dans le N’Zi

Les condamnations pour meurtre ont conduit Little à être référé au ViCAP (Violent Criminal Apprehension Program) du FBI, un programme qui analyse les crimes violents et sexuels commis en série et partage des informations avec les agences locales d’application de la loi pour faire référence aux crimes non résolus. Le FBI affirme que les 90 meurtres s’étendent sur l’ensemble des États-Unis, de la Californie au Maryland. L’institution fédéral a révélé que le prisonnier est “en mauvaise santé” et va probablement rester en prison au Texas jusqu’à sa mort.

(AIP)

tls/tm

Commentaires
Haut