Presse

Les journalistes des agences de presse d’Afrique invités à être actifs sur les réseaux sociaux

FAAPA-presse-médias-journalistes

Ce séminaire initié par la FAAPA se déroule du 26 au 30 novembre 2018

Photo : AIP

Rabat (Maroc), 30 nov (AIP)– Le consultant – formateur, Mohamed Douyeb a invité, jeudi les journalistes en région des Agences de presse d’Afrique à être très actifs sur les réseaux sociaux, une des premières portes d’entrée de l’information, à l’occasion d’un séminaire de formation à Rabat, sous le thème : “Le Journalisme en Région : Enjeux et Défis ».

« L’appropriation des réseaux sociaux participe à la vitalité et au dynamisme du journalisme en région », a relevé Mohamed Douyeb, indiquant que le journaliste doit se convaincre désormais de la forte pénétration de l’internet et amener les lecteurs à être sur les réseaux sociaux pour s’informer.

Pour M. Douyeb, expert en médias et contenus des organisations, le journaliste doit posséder plusieurs comptes et publier des informations sur les réseaux sociaux qui suscitent une interaction, créent une relation et provoquent une conversation « Les journalistes sont appelés à faire preuve de créativité et d’engagement », a-t-il souligné.

Le consultant formateur a justifié l’ouverture d’un compte Facebook par le fait qu’il constitue la première plateforme digitale sociale et demeure un canal indispensable pour les médias et les journalistes. Il a aussi ajouté que l’Afrique enregistre l’évolution la plus rapide en nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux, selon Global digital 2018.

L’utilisation des réseaux sociaux nécessite des attitudes à adopter notamment le niveau de veille qui consiste à suivre les comptes des institutions, des personnalités et des acteurs clé de la vie politique, économique et sociale, a expliqué M Douyeb.

Il a exhorté les journalistes à s’inscrire dans les groupes et pays qui compte de fortes audiences, un excellent moyen pour le journaliste en région de rester connecté et a invité les agences de presse africaines à définir une ligne éditoriale, le type d’information en évaluant l’impact des publications sur les réseaux sociaux.

La présence des agences de presse sur les réseaux sociaux leur assure une plus grande visibilité parce qu’elles s’offrent par ces moyens de nouveaux supports de diffusion, à savoir l’offre multimédia à laquelle toute agence de presse crédible doit souscrire, a renchéri un autre consultant-formateur, Kouassi Assouman, co-animant l’atelier sur les réseaux sociaux.

Ce séminaire initié par la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) se déroule du 26 au 30 novembre. Plusieurs thèmes seront abordés notamment « Les enjeux professionnels du journalisme en région », « l’instantanéité de l’information régionale », « La programmation ou la planification éditoriale en région », les techniques d’écriture pour le Web ».

(AIP)

zaar/ask

Commentaires
Haut