Education

L’INPHB et l’université d’Ottawa dans une bonne perspective de partenariat

INPHB - Université d'Ottawa - enseignement supérieur

L’université d’Ottawa, propose des programmes académiques dans de nombreux champs disciplinaires, répartis en 10 facultés

Photo : AIP

Yamoussoukro, 28 nov (AIP) -Le directeur général de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB), Koffi N’Guessan, a déclaré, au terme d’une rencontre avec une délégation de l’université d’Ottawa (Canada) mardi à Yamoussoukro, que les deux institutions sont dans une bonne perspective de partenariat durable en matière de recherche, de formation et de développement.

La délégation canadienne, conduite par le vice-recteur David Graham, qu’accompagnait le conseiller Afrique, Oumar Ibrahima Touré, a été reçue à la salle de conférences de l’INP-HB.

Selon le directeur général de l’INP-HB, l’axe prioritaire de ce partenariat porte sur l’expérience du campus bilingue de l’université d’Ottawa qui sera mise à profit dans la formation des ingénieurs de l’INP-HB. “Nous allons également recevoir en 2019 des étudiants des pays francophones du Liberia, de la Sierra-Leone et le projet est imminent”, a insisté Koffi N’Guessan.

Le DG de l’INP-HB a promis une mission de très haut niveau pour voir le fonctionnement du laboratoire bilingue de l’université d’Ottawa, tout en souhaitant y inscrire un ou deux étudiants pour voir leur comportement, connaitre leur force et faiblesse, afin d’apporter des corrections dans la formation des ingénieurs qui sortent de l’INP-HB.

Lire aussi :
L’équipementier Canon renforce les capacités de l’ISTC en cinéma et photographie

“La mobilité des enseignants nous tient à cœur, pour renforcer leur capacité en pédagogie pour ne pas qu’il y ait surtout des enseignants classiques, mais des coaches qui détectent les potentialités des élèves pour en faire des élites”, a fait savoir le DG de l’INP-HB.

L’université d’Ottawa, la plus grande université publique bilingue (Français, Anglais) du Canada, propose des programmes académiques dans de nombreux champs disciplinaires, répartis en dix facultés. Elle fait partie du regroupement des universités de recherche du Canada U15.

(AIP)
nam/kp

Commentaires
Haut