Sécurité

5 décès et 141 blessés dans des conflits intercommunautaires dans l’ouest

Sidi Touré - Ministère de la Communication - médias

« Des enquêtes ouvertes et qui se poursuivent (…) ont permis l’arrestation de 04 individus impliqués dans ces violences »

Photo : Archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le gouvernement ivoirien a regretté, mercredi, 5 morts et 141 blessés dans des conflits intercommunautaires qui ont secoué ces derniers jours l’ouest ivoirien.

A l’issue d’un Conseil de ministre présidé par le Président Alassane Ouattara, le ministre de la communication et des médias, également porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko Touré a regretté « des conflits communautaires (…) le lundi 19 novembre dans la région du Tonkpi et le 26 novembre dans le Guémon d’une extrême gravité » qui « ont entrainé au total la mort de 05 personnes et occasionné 141 personnes blessées avec plusieurs autres déplacés avec de nombreux dégâts matériels ».

« Des enquêtes ouvertes et qui se poursuivent pour situer les responsabilités ont permis l’arrestation de 04 individus impliqués dans ces violences », a précisé le ministre.

Poursuivant, M. Touré a indiqué que « comme tenue de la gravité de ces événements et leurs conséquences sur la paix et la cohésion sociale , le Conseil a instruit le ministre de l’intérieur et de la sécurité et l’ensemble des ministre concernés à l’effet de prendre des mesures diligentes pour renforcer la situation sécuritaire et sanitaire ».

Lire aussi :
Des locaux du lycée moderne de Duékoué incendiés par un groupe d’individus

Un affrontement intercommunautaire a fait plusieurs blessés graves et d’importants dégâts matériels, mercredi à Zouan-Hounien, dans l’ouest ivoirien après la mort d’un élève. Une autre crise entre élèves et transports A également paralysé la ville de Duékoué, lundi, dernier.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut