Presse

Sensibilisation à Abidjan des journalistes ouest-africains sur l’infrastructure qualité et les résultats du PSQAO

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Deux ateliers de sensibilisation et de formation sur l’Infrastructure Régionale Qualité et les résultats du Programme système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO), à l’intention des experts évaluateurs du système régional d’accréditation (ECORAS) et des responsables de la presse publique et privée de la Communauté ouest-africaine et de la Mauritanie se sont ouverts, mardi, à Abidjan dans la capitale économique Ivoirienne.

Pendant 48 heures, ces rencontres initiées par la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à travers le PSQAO, permettront de former les experts des organismes nationaux en charge de l’accréditation en vue de s’approprier les exigences de la norme ISO CEI 17011.

Elles devront également permettre de sensibiliser et d’informer les responsables des organes de presse sur les enjeux de la Qualité dans les projets et programmes de développement des Etats membres de l’organisation régionale et de la Mauritanie.

ces ateliers permettront aux participants de s’informer sur l’Etat de mise en œuvre du schéma de l’Infrastructure Qualité de la CEDEAO avec l’appui du PSQAO.

Deux instruments de promotion de la qualité devront enrichir ces journées. Il s’agit de la «Marque CEDEAO» de conformité aux normes dont les documents de bases ont été adoptés lors d’un atelier tenu en juillet dernier et le prix CEDEAO de la qualité dont la seconde édition est prévue en 2019.

Le concept qualité et ses enjeux, la notion d’infrastructure qualité, les comités communautaires et leurs rôles, sont notamment les modules de formation qui meubleront cet atelier au terme duquel les journalistes et les communicateurs devront servir de relais à travers leurs productions de presse, pour la sensibilisation des consommateurs sur la nécessité de choisir « qualité » et «vivre qualité ».

Le PSQAO, lancé en novembre 2014, est financé à hauteur de 12 millions d’euros par l’Union européenne (UE). Il est mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

Il prend en charge la mise en œuvre de la politique qualité régionale de la CEDEAO (ECOQUAL), visant à établir un cadre pour le développement et l’exploitation des infrastructures de qualité efficients et efficaces, dans le but de faciliter le commerce intra régional et international, de protéger le consommateur et l’environnement, et de promouvoir le développement économique durable.

MC/ls/APA

Commentaires
Haut