Elections municipales et régionales

La Cour suprême tranche pour la reprise des élections dans quatre circonscriptions sur les 43 premières requêtes examinée

Le président de la Chambre administrative de la Cour suprême, magistrat Pierre Claver Kobo

Photo : AIP

Abidjan, 24 nov (AIP) – La Chambre administrative de la Cour suprême a tranché, vendredi, pour la reprise des élections dans les circonscriptions de Port-Bouët, Lakota, le Lôh-Djiboua et le Guemon après avoir examiné 43 requêtes sur 102 plaintes dont elle a été saisie à l’issue des municipales et régionales couplées du 13 octobre.

Pour les municipales, le scrutin sera repris à Lakota où un mort a été enregistré le jour du vote tout comme à Port-Bouët selon la recommandation de la Commission électorale indépendante.

Quant aux régionales, l’élection sera reprise dans le Lôh-Djiboua où Zackpa Komenan avait été déclaré vainqueur et dans le Guemon où Méambly Evariste contestait la décision de reprise du scrutin arrêtée par la CEI.

A Marcory la victoire d’Aby Raoul a été confirmée, comme celles de Cissé Ibrahim Bacongo et Hamed Bakayoko respectivement à Koumassi et Abobo.

Au total et en attendant les résultats définitifs, les élus proclamés par la CEI ont été confirmés à Abobo, Anyama, Attécoubé, Cocody, Dabou, Grand Lahou, Hiré, Jacqueville, Koumassi, Marcory, Plateau, San Pedro et Tiassalé.

Le scrutin sera repris dans le Guemon (régionales), à Lakota et à Port-Bouët.

Présidé par le magistrat Pierre Claver Kobo, la Chambre administrative de la Cour suprême a renvoyé, au vendredi 30 novembre prochain, la suite de la proclamation des résultats de ses délibérations concernant 60 autres requêtes.

(AIP)

aaa/ask

Commentaires
Haut