Korhogo

Arrêt des cours au lycée Houphouët Boigny

Lycée - Korhogo - Houphouet-Boigny

Ces troubles font suite au mot d’ordre de grève de la Coalition du secteur éducation formation de Côte d’Ivoire

Photo : AIP

Korhogo, 22 nov (AIP) – Des troubles survenus mercredi au lycée Houphouët Boigny de Korhogo paralysent l’établissement depuis deux jours, obligeant les autorités à convoquer une rencontre de conciliation avec tous les responsables syndicaux de l’enseignement secondaire de la ville jeudi après-midi.

Ces troubles font suite au mot d’ordre de grève de la Coalition du secteur éducation formation de Côte d’Ivoire (COSEF-CI), une coalition de six syndicats qui réclame l’amélioration des conditions de vie des enseignants. Ils ont commencé lorsque des élèves, sortis des classes, ont commencé à jeter des pierres aux véhicules qui passaient sur la voie publique devant le lycée.

La police, arrivée sur les lieux, a également subi des jets de pierres. Elle a riposté avec du gaz lacrymogène.

Trois enseignants et 12 élèves ont été interpellés et sont maintenus en garde à vue. Une demi-douzaine de policiers ont été blessés.

Des syndicats d’enseignants non signataires de la grève sont alors entrés dans la danse pour « exiger » la libération des enseignants et des élèves interpellés avant de reprendre les cours.

Lire aussi :
Les cours paralysés dans des établissements secondaires publics

Le mouvement a commencé à gagner les autres lycées et collèges de la ville qui ont enregistré quelques perturbations de cours ce jeudi matin.

Le préfet, Daouda Ouattara, a demandé aux enseignants de reprendre les cours et de faire confiance en son administration pour la suite à donner à la demande de libération des professeurs et élèves interpellés.

(AIP)

kaem/ask

Commentaires
Haut