Homicide

Les téléphones de l’agent du CHR d’Odienné assassiné retrouvés chez un militaire en service au 4e bataillon de Korhogo

Odienné, 06 nov (AIP)-Les téléphones portables de dame Touré Aminata, assassinée dans la nuit du 28 au 29 octobre, ont été retrouvés, jeudi, dans la maison d’un militaire du nom de Doumbia Souleymane, en service au 4e bataillon de Korhogo, a appris l’AIP, mardi de sources sécuritaires.

Depuis l’annonce de la disparition de l’aide-soignante Touré Aminata, la police travaille dans la discrétion. C’est ainsi que des adolescents qui avaient vu des hommes en treillis jeter un corps sans vie ont conduit la police au corps de l’agent de santé. Avec l’appui des populations, la police vient de trouver les trois téléphones de la victime chez Doumbia Souleymane un militaire, membre de Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) en poste au 4e bataillon de Korhogo.

Il devient ainsi le suspect premier dans le meurtre de l’agent de santé, mais selon la police, le concerné est en cavale. Depuis la mort de Touré Aminata, ni sa moto de marque KTM, ni ses téléphones n’avaient été encore trouvés. Le présumé coupable a fuit de son domicile pour une destination inconnue, apprend-t-on.

Lire aussi :
Un jeune homme poignardé à mort dans un maquis

La police lance un appel à tous ceux qui ont la position de Doumbia Souleymane de tout mettre en œuvre pour le livrer à au poste de police le plus proche pour qu’il réponde de son acte et dénonce ses complices et commanditaires du meurtre.

(AIP)

ss/fmo

Commentaires
Haut