Gôh-Djiboua

La performance et la qualité de l’école au centre d’un atelier

L’école dans la région est en proie, à des violences qui impactent négativement les résultats scolaires

Photo : AIP

Gagnoa, 06 nov (AIP)- Environ 200 cadres de la direction régionale de l’Education nationale (DREN) de Gagnoa et des partenaires de l’école réfléchissent, depuis lundi, sur les défis à relever, afin de maintenir un environnement scolaire apaisé, améliorer les rendements et la qualité des enseignements dans la région du Gôh.

“Nous connaissons la région; nous connaissons la tendance à la perturbation, et c’est notre responsabilité en temps qu’acteurs de l’école d’agir pour que la communauté prenne conscience du danger que ces difficultés présentent pour l’avenir”, a appelé la directrice régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mme Gla Marie-Claire.

Elle a dit attendre des participants, qu’ils prennent véritablement à cœur les sujets qui leur sont soumis et que de leurs résolutions “pertinentes et responsables puissent jaillir un changement des comportements administratif, pédagogique, social environnemental, pour une école de qualité dans la région”.

Les moyens pour mettre en application ces résolutions reposent sur la prise de conscience du danger que court l’école, “si nous ne faisons pas, ce qu’il faut faire maintenant”, a-t-elle insisté.

Lire aussi :
Remobilisation de la communauté éducative contre les grossesses en milieu scolaire

“Que vos réflexions permettent de reconstruire l’école”, a recommandé le secrétaire général de préfecture du Gôh, Anoh Angoratchi Noël, s’adressant aux partenaires de l’école, à l’ouverture de l’atelier.

L’école dans la région du Gôh est en proie, depuis quelques années, à des turbulences notamment les grèves intempestives, les violences, les départs anticipés en congés, qui impactent négativement les rendements scolaires.

(AIP)

dd/ask

Commentaires
Haut