Doropo

Aucune couverture en réseau téléphonique à Gogo

Bouna-Gogo-Doropo

Afin d’émettre des appels, les gens doivent sortir de la zone de Gogo et migrer vers Doropo, à 20 km ou à Téhini, à 25 km

Photo : AIP

Bouna, 02 nov (AIP)- Gogo, chef-lieu de sous-préfecture dans le département de Téhini, ne dispose d’aucune couverture en réseau téléphonique ivoirien, a constaté l’AIP, jeudi, lors d’un séjour dans la localité.

L’on ne peut émettre un coup de fil, encore moins en recevoir, à Gogo, la principale capitale du peuple Lorhon, dans la région du Bounkani. Aucun signal national n’est perceptible, si ce n’est seulement ceux du Burkina Faso qui couvrent toute la contrée.

Les populations restent entièrement coupées du pays. Pour émettre des appels, elles sont contraintes de sortir de la zone de Gogo et migrer vers Doropo, à 20 km ou à Téhini, à 25 km, localités où le réseau téléphonique est fluide et meilleur.

Lire aussi :
Lancement du service internet par satellite YahClick

Elles estiment que le développement de leur jeune sous-préfecture passe nécessairement par sa couverture intégrale en réseau aux fins d’assurer les transactions mobiles, et leur faire bénéficier des diverses offres des compagnies de téléphonie.

Pour l’heure, c’est une seule parmi ces compagnies qui y a implanté une antenne depuis quelques mois mais, sans encore avoir équipé l’antenne de matériels lui permettant d’émettre le réseau. Une situation que déplorent les populations de Gogo qui plaident auprès des responsables de cette compagnie pour accélérer le processus.

(AIP)

on/fmo

Commentaires
Haut