Sécurité

Plus de 100 cyberdélinquants déférés et condamnés en 2017 (PLCC)

Bouna-Cyber-PLCC-cybercriminalité

2 408 plaintes ont été également déposées en 2017 par des victimes, pour un préjudice estimé à plus de 3 milliards FCFA

Photo : AIP

Songon, 31 oct (AIP)- Sur 168 cyberdélinquants interpellés au cours de l’année 2017, au total 138 ont été déférés au Parquet et condamnés à des peines de prison, dans le cadre de lutte contre la Cybercriminalité, a révélé mardi à Abidjan, le responsable de la PLCC, Mamadou Fofana.

Ces personnes ont été arrêtées grâce à la Direction de l’informatique et des traces technologiques (DITT), en collaboration la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC).

A l’occasion de la journée scientifique et technique de la 4e édition du Salon international de l’Originalité d’Abidjan, dénommé « Origigi », Mamadou Fofana a expliqué que ces cyberdélinquants se sont illustrés à travers plusieurs types d’arnaques. Il s’agit notamment de cas de fraude sur le porte-monnaie électronique, d’atteinte à l’image et à l’honneur, d’utilisation frauduleuse d’éléments d’identifications, de vol de données informatiques et d’escroquerie (arnaque aux faux sentiments).

Selon M. Fofana, 2 408 plaintes ont été également déposées cette même année par des victimes d’escroquerie pour un préjudice estimé à plus de 3 milliards FCFA.

Lire aussi :
Les sites web des institutions victimes de cyber-attaques

Pour lutter contre la cybercriminalité, une dizaine de sessions de formation ont été organisées en milieu scolaire, en vue de sensibiliser les élèves à mieux se comporter dans le monde virtuels.

La loi sur la cybercriminalité en Côte d’Ivoire punit les cybercriminels d’une peine d’emprisonnement allant d’un an à 20 ans, avec une amende de 500 000 à 100 millions FCFA.

(AIP)

Commentaires
Haut