Presse

Douze nominés pour le Prix RSF 2018 remis pour la 1ere fois à Londres

Rwanda - Arnaud Roger - Afrique - RSF - journalisme - presse - Prix RSF

Les prix remis aux lauréats sont accompagnés d’une dotation d’une valeur de 2500 euros

Photo : Archives

Abidjan, 25 oct (AIP) – Au total, 12 journalistes, ONG et médias du monde entier ont été nominés pour le Prix RSF dans trois catégories à savoir le courage, l’impact et l’indépendance du journalisme.

Pour la première fois de son histoire, en 26 ans, Reporters sans frontières (RSF) remettra le Prix pour la liberté de la presse lors d’une cérémonie à Londres, le 8 novembre à Londres, à la Getty Images Gallery. Pour honorer la ville hôte de Londres, un quatrième prix, « L’esprit de RSF », sera remis à un journaliste ou un média britannique, rapporte l’organisation dans un communiqué de presse.

Parmi les nominés, Matthew Caruana Galizia, journaliste maltais dont la mère, Daphne Caruana Galizia, a été assassinée en 2017 à la suite de son enquête sur la corruption; Paolo Borometti, journaliste italien et spécialiste de la mafia sicilienne, victime d’un complot meurtrier déjoué par la police italienne; Swati Chaturvedi, journaliste indienne et auteur du livre “I am a Troll : Inside the Secret World of the BJP’s Digital Army” (“Je suis un troll : mon incursion dans le monde secret de l’armée digitale du BJP”) et Anas Aremeyaw Anas, journaliste ghanéen infiltré qui vit désormais dans la clandestinité après ses révélations sur la corruption dans le monde du football africain.

« La liste des finalistes de l’édition 2018 reflète les défis que relèvent avec courage et ténacité des journalistes du monde entier », déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Selon lui, « tous luttent contre des forces qui convergent pour affaiblir l’indépendance du journalisme, que ce soit les cyber-harceleurs, le crime organisé ou les Etats autoritaires ».

Lire aussi :
RSF demande la libération d’une journaliste congolaise en détention provisoire

Cette année, les lauréats ont été désignés par un jury international composé de personnalités telles Shirin Ebadi, lauréate du prix Nobel de la paix, Wu’er Kaixi, militant chinois – tous deux membres du Conseil émérite de RSF – et Pierre Haski, président de RSF. Le conseil d’administration du bureau RSF de Londres – constitué notamment d’Eve Pollard, figure légendaire de Fleet Street (rue historique de la presse londonienne), de James Harding, ex-directeur de BBC News, et de Jon Snow, présentateur de Channel 4 News – a sélectionné le lauréat du prix spécial « L’esprit de RSF ».

Créé en 1992, le prix RSF pour la liberté de la presse contribue chaque année aux avancées de la liberté de l’information en récompensant des journalistes et médias s’étant illustrés dans la défense ou la promotion de la liberté de l’information. Outre sa dimension honorifique, les prix remis aux lauréats sont accompagnés d’une dotation d’une valeur de 2500 euros. (1€=655,957 FCFA)

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut