Economie

La Côte d’Ivoire se dote d’une plateforme unique des services de l’investisseur

CEPICI - 225invest - investisseur - Essis Esmel - économie

Le projet piloté par le CEPICI, est « un portail numérique qui fédère l’ensemble des services administratifs dématérialisés »

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre de l’Economie et des finances, Adama Koné, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a procédé, jeudi, au lancement officiel de la plateforme unique des services de l’investisseur dénommée « 225invest Côte d’Ivoire ».

Le projet piloté par le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), est « un portail numérique qui fédère l’ensemble des services administratifs dématérialisés » du pays, a expliqué le Directeur général Emmanuel Essis Esmel, par ailleurs, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé de la promotion du secteur privé.

Il s’agit « des formalités d’entreprise, les licences et permis d’affaires, les formalités foncières, l’enregistrement des actes et décisions de justice, le raccordement à l’électricité, les ventes aux enchères », a cité M.Essis soulignant qu’à terme « 225invest Côte d’Ivoire se veut être le seul point d’interaction entre les usagers et l’administration ».

Outre ces services, « 225invest Côte d’Ivoire » fédère, également, des services en lien dont « la déclaration et paiement des impôts, la déclaration des cotisations sociales, le guichet unique du commerce extérieur, la Poste de Côte d’Ivoire, l’open Data Côte d’ivoire… », a ajouté Essis Esmel.

Lire aussi :
Un centre de classement du coton d’un coût de 650 millions FCFA offert par l’UE à la Côte d’Ivoire

Pour le ministre de l’Economie et des finances, Adama Koné, « cette réforme vient révolutionner l’environnement des affaires en offrant à tous les investisseurs nationaux et ceux de l’extérieur, un outil dynamique, simple à utiliser et sécurisé pour accomplir rapidement les formalités de leurs entreprises sans se déplacer ».

Ce qui a fait dire au ministre Adama Koné que « la réalisation de ce portail devrait, également, bouleverser le classement de la Côte d’Ivoire au niveau du rapport Doing Business de la Banque mondiale » rappelant que « notre pays a été classé deux de suite 2014 et 2015 parmi les dix pays réformateurs du monde passant de la 177è place en 2013 à la 132è place en 2018 ».

Le nouveau portail qui est une innovation majeure pour redynamiser l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire est accessible à www.225invest.ci.

HS/ls/APA

Commentaires
Haut