Afrique du Sud

« Pik » Botha est décédé en Afrique du Sud

Pik Botha - Afrique du Sud - apartheid - ANC - Mandela - politique

Ministre des Affaires Etrangères de Mandela, il a passé la majeure partie de sa carrière à défendre le système d’apartheid

Photo : AIP

Abidjan, 12 oct (AIP)- Roelof Frederik « Pik » Botha, homme politique sud-africain, et l’un des personnages clés de la transition de l’Afrique du Sud après l’apartheid, est décédé, jeudi nuit, à 86 ans, à Rustenburg, Transvaal (Afrique du Sud), selon son fils Piet Botha.

Pik Botha a été ministre des Affaires étrangères de son pays pendant 17 ans, jusqu’à la fin de la période de l’apartheid en 1994. Il a passé la majeure partie de sa carrière à défendre le système d’apartheid, même s’il était considéré comme un libéral. En effet, les années 1980 ont été marquées par des défis de taille à mesure que l’opposition internationale au régime de l’apartheid s’est accrue.

Il a également été ministre des affaires minières et de l’énergie sous la direction de Nelson Mandela de 1994 à 1996, date à laquelle il a quitté la politique.

Roelof Frederik Botha, né en 1932 à Rustenburg, Transvaal, a commencé sa carrière diplomatique à la mission sud-africaine à Stockholm en 1953 et s’est tourné vers la politique dans les années 1970. Il est devenu envoyé auprès des États-Unis et de l’ONU, puis ministre des Affaires étrangères en 1977, principalement sous la direction de Pieter Willem Botha, auquel il n’était pas apparenté.

(AIP

tls/fmo

Commentaires
Haut