Mauritanie

Un millier de bacheliers mauritaniens non orientés pour raisons d’âge

Mauritanie - Facultés -Université

C’est une « décision arbitraire et dépourvue de toute justification légale », fustige la coalition

Photo : DR

APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar – Plus de 1.000 détenteurs du baccalauréat en Mauritanie ont été privés cette année d’inscription dans les établissements d’enseignement supérieur du pays suite à une décision du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, déplore, dans un communiqué publié mercredi, une coalition de syndicats estudiantins mauritaniens.

C’est une « décision arbitraire et dépourvue de toute justification légale », fustige la coalition avant de s’ériger contre la limitation à 25 ans de l’âge maximal pour s’inscrire à l’enseignement supérieur.
Ce grand nombre de bacheliers se trouve ainsi empêché de « poursuivre leurs études supérieures après des années de persévérance et de diligence », ont déploré les syndicats, voyant à travers cette mesure « un crime contre l’avenir d’étudiants qui viennent de surmonter l’obstacle du baccalauréat ».

« Refuser aux étudiants de poursuivre leurs études supérieures par une décision vulgaire non pensée prise à la hâte par le ministre de l’Enseignement supérieure en un clin d’œil représente une défaillance sérieuse pour notre système éducatif », ont-ils considéré.

Pour eux, une telle décision « confirme » que le système éducatif national « vit toujours de sérieux problèmes et ne fait qu’accentuer ces problèmes ».

Partant de là, le communiqué exige l’annulation de la décision « dépourvue de tout élément logique et de planification stratégique solide et qui anéantit les rêves des d’étudiants mauritaniens ».

Les syndicats ont également appelé le ministère à négocier de nouveau les plaintes déposées par les étudiants non orientés dans la première phase afin de les diriger vers les institutions qu’ils ont demandées.

Ils ont aussi invité tous les étudiants à se préparer à s’engager fermement dans le processus de rétablissement de leurs droits.

MOO/cat/APA

Commentaires
Haut