Elections municipales et régionales

Le candidat Diomandé Mamadou promet plusieurs investissements dans la région du Worodougou

Worodougou - Diomandé Mamadou - régionales

Ces projets structurants vont booster le développement du Worodougou en ayant recours à la main d’œuvre locale

Photo : AIP

Séguéla, 1er oct (AIP) – Le candidat indépendant au scrutin régional du 13 octobre et député de la commune de Séguéla, Diomandé Mamadou, envisage, s’il est élu, de mettre en place plusieurs infrastructures.

Il s’agit de la construction d’usines de transformation de l’anacarde et d’énergie à biomasse ainsi que la création d’une université orientée vers les métiers miniers ou agricoles et la constitution d’une régie mécanique dotée d’engins de travaux publics et de génie civil, a-t-il énuméré lors du meeting de lancement officiel de sa campagne tenu dimanche à la place de la République, au quartier Résidentiel.

« Nous sommes une région agricole. Nos populations sont portées sur la culture de l’anacarde. (…) Nous avons donc en projet de construire une usine de transformation de l’anacarde à laquelle nous allons ajouter une usine d’électricité à biomasse », a déclaré M. Diomandé.

Pour lui, ces projets structurants vont booster le développement du Worodougou en ayant recours à la main d’œuvre locale, en lieu et place des « entreprises qui viennent sporadiquement, laissant derrière elles des travaux inachevés ».

Lire aussi :
L’indépendant Ahin Jean se propose pour bâtir « un Bingerville nouveau »

Autour de ces projets phare, gravitent d’autres dont la création d’une université ou d’une grande école tournée vers les emplois des mines ou de l’agriculture, les principaux secteurs de la région, la conception d’une radio régionale, l’organisation d’une foire culturelle bisannuelle de même que l’institution d’un fonds de garantie au profit des jeunes et des femmes.

Pour l’élection des conseillers régionaux dans le Worodougou, trois listes sont en compétition en l’occurrence celle du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) conduite par le président sortant, Bouaké Fofana, celle de l’indépendant Issiaka Fofana, député de la circonscription de Sifié-Kamalo-Worofla, et celle de Diomandé Mamadou.

(AIP)

kkp/cmas

Commentaires
Haut