Gagnoa

Projet rizicole : la ville accroît sa capacité de 44%

Gagnoa - FAO - riz - MINADER

Après Gagnoa, le projet est en train d’être fait à Guiglo, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire

Photo : AIP

Gagnoa, 28 sept (AIP)- L’atelier de capitalisation des acquis du projet pilote d’intensification durable des productions agricoles dans les bas-fonds à Gagnoa, a fait ressortir un accroissement de 44%, jeudi, lors d’un atelier d’une cinquantaine d’experts initié par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

Le rendement moyen, avec ce projet, permet dorénavant de passer de trois tonnes à six tonnes à l’hectare, a déclaré le coordonnateur du projet d’intensification des productions agricoles dans les bas-fonds en Côte d’Ivoire, Silué Sionseligam, directeur de l’évaluation des projets au ministère de l’agriculture et du Développement Durable. « Avec moins d’engrais et moins de fertilisant, on produit plus de riz », a-t-il dit.

Les 54 producteurs, engagés dans le projet pilote de Gagnoa, ont acquis des connaissances qui leur permettent d’associer, de dépenser moins et de gagner plus. Le périmètre pilote couvre une superficie de 24 hectares, avec une production de 123,5 tonnes, pour un cycle de trois récoltes par an, note-t-on.

Après Gagnoa, le projet est en train d’être fait à Guiglo, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. A terme, toute la Côte d’Ivoire sera concernée par le projet, a indiqué M. Silué.

L’objectif du projet est de contribuer à accroitre et diversifier la production alimentaire par l’application de techniques et technologies performantes, notamment en matière de maîtrise de l’eau, de gestion durable des sols et des intrants agricoles.

L’atelier prend fin ce vendredi.

(AIP)

dd/fmo

Commentaires
Haut