Agriculture

Les acteurs mondiaux du caoutchouc naturel se donnent rendez-vous à Abidjan en octobre

Conférence internationale sur le Caoutchouc
Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- La Conférence internationale sur le Caoutchouc (IRC) prévue les 23 et 24 octobre à Abidjan, a été lancée, jeudi, dans la capitale économique ivoirienne, a constaté APA sur place.

Cette rencontre mondiale autour du thème « contribution de l’industrie du caoutchouc naturel au développement socioéconomique et la préservation de l’environnement » sera suivie des réunions annuelles de l’international Rubber Research and Development Board (IRRDB).

Au nom du comité d’organisation local, Eugène Kremien a rappelé que c’est la deuxième fois après 1976, que « la Côte d’Ivoire, seul pays africain va abriter cette conférence qui se tient habituellement en Asie ».

Le choix de la Côte d’Ivoire, a expliqué M. Kremien, Président de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) est une reconnaissance internationale qui place le pays au centre de l’industrie mondiale du caoutchouc et conforte son rang de premier producteur africain avec une production de 603.000 tonnes au 31 décembre 2017.

« La Côte d’Ivoire se positionne à ce rang avec plus 70% du caoutchouc africain, 164000 planteurs recensés et 19 usines. Pour cette année, nous ambitionnons de produire 720. 000 tonnes alors l’objectif du gouvernement est de 600.000 tonnes en 2020 », s’est félicité Eugène Kremien.

Pour les assises d’Abidjan, environ 300 participants sont attendus (chercheurs, producteurs, transformateurs de caoutchouc, sociétés commerciales, acheteurs, ministères, etc.), dont une centaine provenant de l’extérieur : 2 pays d’Amérique Latine, 3 pays africains (en plus de la Côte d’Ivoire) et 12 pays d’Asie et d’Océanie.

« Quatorze pays ont déjà confirmé, à ce jour, leur participation, outre bien sûr la Côte d’Ivoire », a précisé M. Kremien, soulignant que « cette conférence pourrait être le point d’un nouveau départ la filière qui connait quelques soubresauts en ce moment ».

L’IRRDB est une organisation regroupant les institutions de recherche et de développement des principaux pays producteurs de caoutchouc naturel et la France. Les pays producteurs membres de l’IRRDB représentent 96 % de la production mondiale de caoutchouc.

HS/ls/APA

Commentaires
Haut