Economie

Ouverture à Abidjan de l’édition 2018 du forum « Les Héroïnes »

forum « Les Héroïnes »
Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’édition 2018 du forum « Les Héroïnes », une plateforme regroupant les femmes « leaderes de demain », s’est ouverte mardi à Abidjan, en présence de plus d’une centaine d’entrepreneures, de cadres et chefs d’entreprises aux parcours inspirants.

Ce forum, initié par le Groupe Jeune Afrique, a pour ambition de jouer un rôle moteur dans la problématique de la représentation des femmes dans les instances dirigeantes en Afrique. Il vise à contribuer à faire de la Côte d’Ivoire « un modèle de réussite féminin dans la sous-région».

L’édition 2018 s’est déroulée autour du thème de l’Innovation sous toutes ses formes au service du leadership. La journée a été marquée par des temps forts, à savoir innover dans sa vie professionnelle, découvrir ses forces de leader et les déployer dans un élan d’innovation.

Etre leader, c’est aussi savoir se réinventer en permanence, savoir challenger les statuquos et innover dans tous les compartiments de son entreprise. Dans cet esprit, le forum s’est ouvert avec le partage d’expériences de Janine Kacou Diagou, directeur général de Nsia, une des rares femmes africaines à la tête d’un groupe financier panafricain.

La première partie a porté sur l’inspiration et les modèles de réussite. Dans cette séquence, se sont succédés des dirigeants ivoiriens et internationaux, pour partager leurs parcours, leurs conseils et leurs visons de l’Innovation au service du leadership.

« Pour réussir, il faut de la détermination, de l’ambition et l’envie de réaliser ses rêves », estime Janine Kacou Diagou, qui a accepté de présider cette première édition du forum Les Héroïnes en Côte d’Ivoire.

Le partage d’expériences vise à susciter des vocations et à contribuer à l’émergence de nouvelles générations de leaderes africaines, des femmes entrepreneures qui travaillent avec acharnement et passion pour écrire au féminin l’histoire économique et contemporaine du continent africain.

La deuxième partie de la journée a été consacrée à la formation, avec un menu de six ateliers au choix, proposés par des partenaires du groupe Jeune Afrique. Cette étape a pour but d’éveiller l’héroïne qui sommeille en certaines jeunes entrepreneures.

Selon une étude, plus une entreprise est diverse en particulier dans son comité de direction, plus elle est performante économiquement. A travers ce forum, les organisateurs veulent susciter ces femmes une prise de conscience et les pousser à l’action en vue de déployer leurs potentiels.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut