Politique

Le PDCI-RDA doit faire sa « mue » de l’avis de Kobénan Adjoumani

Politique-Houphouet-PDCI-Adjoumani-RHDP

Le Ministre Kobénan Adjoumani s’est fait le porte-drapeau des militants du PDCI, favorables au parti unifié

Photo : AIP

Abidjan, 25 sept (AIP)- Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire, face aux vents contraires qui l’agitent, devrait, de l’avis du ministre Kobénan Adjoumani, opérer une mue, a-t-il souhaité, au terme de la VIIIème réunion de bureau politique du parti, tenue lundi dans la ville de Daoukro.

Membre du bureau politique et ancien porte-parole du président du parti, le Ministre Kobénan Adjoumani s’est fait le porte-drapeau des militants du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), favorables au parti unifié contre la ligne officielle du parti qui est celle de la démarcation.

Le VIII ème bureau politique du PDCI, reprenant et corsant les résolutions d’un précédent tenu en juin 2018 et objets d’une procédure judiciaire, a d’ailleurs dénoncé l’accord politique portant création du parti unifié et consacré le retrait du parti du groupement politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

La réunion, comme celle de juin, a prorogé, jusqu’au prochain congrès ordinaire du parti, remis à 2020 (au lieu de 2018 comme prévu), le mandat du président, Henri Konan Bédié, des organes et structures spécialisés du PDCI.

« Nous estimons aujourd’hui que le PDCI a besoin de faire sa mue », a réagi en conséquence, au terme de la réunion, Kobénan Adjoumi, réaffirmant sa détermination à défendre sa position qui, selon lui, est le gage de paix.

« Ce ne sont pas les cris et les hués qui vont nous faire taire. Même s’il faut que je meurs, ce sera un grand sacrifice pour la cohésion en Côte d’Ivoire », a-t-il laissé entendre. « Ils sont nombreux les militants qui ne sont pas venus au bureau politique et qui observent. Et quand nous serons sur le terrain, nous allons faire une grande réunion à l’occasion de laquelle nous allons décider », a ajouté le ministre Adjoumani.

Kobénan Adjoumani, initiateur du mouvement « Sur le traces d’Houphouët-Boigny » qu’il veut un courant au sein du PDCI pour convaincre de la nécessité d’adhérer au RHDP unifié, a toutefois marqué son soutien au président du PDCI. « Nous ne sommes pas contre le choix du président Henri Konan Bédié », a-t-il fait savoir.

Lire aussi :
Adjoumani appelle les candidats à « ramener la victoire » pour que Bédié suive

Le PDCI est secoué depuis plusieurs mois par des querelles internes entre cadres favorables au parti unifié RHDP et d’autres dits anti. Une réunion du bureau politique du parti en juin 2018, tout en endossant l’accord politique portant création du parti unifié, avait remis l’examen des textes fondateurs à l’après 2020, rappelle-t-on. Ce bureau politique avait aussi prorogé le mandat du président du parti et des organes jusqu’à la même date.

Ces décisions ont été reprises par la réunion du bureau politique de Daoukro alors qu’elles avaient été suspendues par la justice ivoirienne suite à une saisine d’un membre du bureau politique du PDCI, N’Guessan Jerôme, sous le prétexte d’irrégularités constatées lors de cette réunion de politique de juin.

(AIP)

kg/fmo

Commentaires
Haut