Politique

La question de la survie du parti au cœur du VIII ème Bureau politique du PDCI-RDA

Konan-Bédié-PDCI-Elections-CEI-RHDP

La réunion est l’occasion de débattre également des questions de l’accord politique portant création du parti unifié RHDP

Photo : AIP

Daoukro, 24 sept (AIP)- Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a ouvert, ce lundi, sa VIII ème réunion du Bureau politique dans la ville de Daoukro, autour de la question centrale de sa « pérennité », dans un contexte de tensions internes sous fonds de désamour entre lui et son ancien allié au sein du Rassemblement des Houphouëtistes, à savoir le Rassemblement des républicains (RDR).

Dans son discours d’orientation en entame de la réunion, le président du parti Henri Konan Bédié a émis notamment le souhait que cette question de « la pérennité » et de « la permanence » de la formation, la plus vielle sur l’échiquier politique en Côte d’Ivoire, soit inscrite à l’ordre du jour.

« En ce qui me concerne, le PDCI, étant le socle de la Côte d’Ivoire, ne peut pas disparaitre et ne disparaitra jamais », a-t-il déclaré, appelant à un débat autour du sujet « dans un esprit de dialogue franc, sincère et courtois ».

Henri Konan Bédié, dans son discours d’orientation, a placé la réunion du jour sous le sceau de « l’unité, la cohésion et le rassemblement autour des idéaux prônés par le père fondateur pour un PDCI toujours plus fort ».

Livrant l’ordre du jour, il a informé de ce que la réunion allait être l’occasion de débattre également autour des questions de l’accord politique portant création du parti unifié RHDP, de l’appartenance du PDCI au groupement RHDP, de la participation du PDCI aux élections locales, de la question de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et du sujet de la mise en place d’une nouvelle plateforme politique.

Concernant les décisions du dernier bureau politique (tenu en juin 2017) du PDCI, objets d’une procédure judiciaire, le président Bédié a proposé de les « renouveler » pour vider le contentieux autour de leur existence.

Il a expliqué que cette reconduction permettrait le report du 13ème congrès du parti et la prolongation du mandat du président et des autres organes du parti.

Lire aussi :
« Je savais que le mariage PDCI-RDR ne pouvait pas marcher »

Le président du PDCI a appelé le bureau politique à endosser sa décision de dénoncer l’accord politique portant création du parti unifié RHDP. Il a aussi proposé le retrait du PDCI du groupement politique RHDP.

(AIP)

ca/kg/fmo

Commentaires
Haut