Sécurité

Sécurité maritime : Abidjan accueille la réunion préparatoire du G7++ des Amis du Golfe de Guinée

Marine-Sécurité-maritime-G7-Golfe-de-Guinée

La réunion préparatoire du G7++ des Amis du Golfe de Guinée se tiendra, jeudi à Abidjan, dans le cadre de la lutte contre les crimes maritimes

Photo : DR

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – La réunion préparatoire du G7++ des Amis du Golfe de Guinée se tiendra, jeudi à Abidjan, dans le cadre du vaste élan de la mobilisation internationale autour de la lutte contre la piraterie et autres crimes maritimes dans le Golfe de Guinée.

Cette réunion d’Abidjan permettra à 50 experts africains du secteur maritime de porter leurs réflexions autours de divers sujets afin de mettre en place une synergie d’actions devant conduire de manière plus efficiente à l’application de solutions issues d’une vision commune, d’identifier de manière inclusive les besoins issus d’un diagnostic partagé, explique une note d’information transmise à APA, mardi.

Cette approche nouvelle inclusive et africaine en matière de coordination des actions est plus en phase avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine relatif à la « mise en œuvre d’un plan pour la transformation structurelle de l’Afrique». Un tel plan passe par la mutualisation des efforts, l’identification d’un projet commun, la collaboration entre Etats africains dans la prise en compte de leurs besoins.

La tenue de la réunion préparatoire permettra aussi de galvaniser les efforts autour de la vision commune d’une Afrique pacifique, intégrée, prospère et sécurisée étant donné l’importance de l’économie bleue dans le développement économique des Etats africains.

Il s’agira de relever trois grands défis à savoir la coordination interrégionale, le renforcement des capacités nationales de lutte contre la piraterie maritime et le renforcement de la coopération policière et judiciaire.

L’objectif du G7++ est d’aider les pays du Golfe de Guinée à améliorer la sécurisation de leurs espaces maritimes, à harmoniser les différents cadres législatifs dans le cadre de la lutte contre la criminalité maritime, à renforcer la coopération inter-Etat et à promouvoir l’économie bleue.

Lire aussi :

La garde côtière américaine lève les restrictions de sûreté sur les navires d’Abidjan

Il s’agit d’accompagner les Etats du Golfe de Guinée dans la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et dans l’implémentation de l’architecture de Yaoundé validée lors du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de juin 2013.

Le Groupe des Amis du Golfe de Guinée dit G7++ est composé de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Unis, de la France, de la Belgique, du Brésil (observateur), de la Corée du Sud, du Danemark, de l’Espagne, de la Norvège, des Pays-Bas, du Portugal, de la Suisse, de l’Union Européenne, de l’ONUDC et d’Interpol.

Les sessions passées avaient toujours été présidées par les Etats du G7 (Portugal, France, Italie…). Afin de donner une nouvelle dimension au groupe et d’impliquer davantage les Etats africains dans ce processus, sous l’impulsion de la Côte d’Ivoire, le principe d’une coprésidence des sessions a été accepté lors de la réunion de Rome, les 26 et 27 mai 2017.

C’est ainsi, qu’en décembre 2017, à la rencontre de Lagos au Nigéria, le choix s’est porté sur la Côte d’Ivoire pour co-présider les travaux de la session 2018 avec le Canada.

En dépit des efforts déployés par les Etats du Golfe de Guinée, les statistiques relatives à la criminalité maritime dans cette zone demeurent élevées.

Lire aussi :

La Marine ivoirienne annonce l’acquisition, en 2018, de deux navires de guerre

Toutefois, les Etats du Golfe de Guinée poursuivent leurs efforts par le renforcement des capacités matériel et logistique des forces de sécurité, la multiplication des exercices inter administrations, l’accroissement du nombre des patrouilles dans les eaux, et le renforcement des capacités des personnels chargés de l’application de la loi.

LS/APA

Commentaires
Haut