Etats-Unis

Le pays menacent de fermer la mission de Palestine à Washington

Donald Trump - USA - Palestine - politique - economie

Les Etats-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington

Photo : AIP

Abidjan, 11 sept (AIP)- Les Etats-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington.

« L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) n’a pris aucune mesure pour permettre le début de négociations directes et significatives avec Israël », a déclaré la porte-parole du département d’Etat américain Heather Nauert dans un communiqué.

« Au contraire, les dirigeants de l’OLP ont condamné le plan de paix américain sans même l’avoir encore vu et ont refusé de parler avec le gouvernement américain au sujet de ses efforts de paix », a-t-elle ajouté, assurant que Washington avait permis jusqu’ici aux Palestiniens de garder leur mission diplomatique uniquement pour qu’ils s’engagent dans un effort de paix.

Plus tôt dans la journée de lundi, Hossam Zomlot, représentant de l’OLP à Washington, avait mis en avant comme justification à la décision américaine, non pas le gel persistant des relations à l’initiative du président Mahmoud Abbas, mais les démarches palestiniennes visant à traîner les dirigeants israéliens devant la justice internationale pour « crimes de guerre ».

Lire aussi :

L’Etat menace les juges et procureurs de la CPI de sanctions

Les Palestiniens ont, en effet, soumis à la Cour pénale internationale depuis leur adhésion en 2015 plusieurs dossiers sur les crimes commis selon eux par les dirigeants israéliens, en particulier lors de la guerre de Gaza en 2014, ou ceux liés à la colonisation comme les transferts forcés de population.

(AIP)

sdaf/tm

Commentaires
Haut