CEDEAO

Les experts des ministères de l’Information des Etats membres se concertent sur la radio de la CEDEAO

radio-CEDEAO-experts

Le ministre intérimaire de l’Information du Liberia, Daniel Gayedyu, a insisté sur le rôle prépondérant que peut jouer la radio de la CEDEAO dans l’information, l’éducation et la sensibilisation des citoyens

Photo : AIP

Abidjan, 05 sept (AIP) – Le ministre intérimaire de l’Information du Liberia, Daniel Gayedyu, a insisté sur le rôle prépondérant que peut jouer la radio de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans l’information, l’éducation et la sensibilisation des citoyens ouest-africains.

S’exprimant mardi à Monrovia, au Liberia, à l’ouverture de la réunion des experts des ministères en charge de l’Information des Etats membres de la CEDEAO, M. Gayedyu a indiqué que cette radio devra mobiliser davantage les populations de l’espace communautaire autour des idéaux de l’intégration et du développement économique de l’Afrique de l’Ouest.

« La radio de la CEDEAO doit combler le déficit d’information sur les enjeux, les valeurs et la vision de la CEDEAO, promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité au niveau régional, de même que le développement économique de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il fait savoir.

Pour ce faire, il a plaidé pour son expansion aux autres Etats membres, la réalisation et la diffusion de ses émissions ainsi que de ses programmes dans les trois langues officielles de la CEDEAO que sont l’anglais, le français et le portugais. Il a invité les délégués des Etats membres à faire des propositions pertinentes devant permettre d’assurer le bon fonctionnement et la pérennisation de la radio communautaire.

Lire aussi :
La radio de la CEDEAO au menu d’un entretien entre Jean-Claude Brou et Ellen Johnson Sirleaf

La Commission de la CEDEAO ne ménagera aucun effort pour soutenir la mise en œuvre des recommandations qui seront issues de la présente rencontre, a déclaré, pour sa part, le commissaire chargé des Télécommunications et des Technologies de l’Information de ladite Commission, Dr Zouli Bonkoungou.

La réunion de Monrovia se propose d’examiner et de valider le projet du plan d’opérationnalisation de la radio régionale, et son extension aux autres Etats membres de la CEDEAO. Elle vise également à formuler des recommandations à soumettre ultérieurement aux ministres en charge de l’Information de ces Etats pour approbation.

Il a par ailleurs assuré que la CEDEAO mettra tout en œuvre pour apporter, dans la limite de ses moyens, un soutien politique et financier à l’opérationnalisation de la radio régionale, et invité les partenaires au développement à soutenir ce projet qui cadre, selon lui, avec la promotion de la paix et du développement inclusif.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, les officiels et les participants ont visité, la radio régionale. Tous les 15 Etats membres de la CEDEAO étaient représentés à cette rencontre, rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis mercredi à l’AIP.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut