Mali

Des manifestants contestent toujours les résultats de la présidentielle

Photo : APA

APA-Bamako (Mali) De notre correspondant :Alou Diawara- Des milliers de personnes ont battu le pavé, ce samedi à Bamako, et ce pour le troisième samedi consécutif pour contester la réélection pour un second mandant du président Ibrahim Boubacar Keita, a-t-on constaté.

C’était à l’appel du chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé qui croit toujours qu’il est le seul vainqueur de cette élection, malgré les résultats officiels qui l’ont donné battu par 32% des voix, contre 67% à Ibrahim Boubacar Keita.

De nouveaux slogans sont venus s’ajouter à ceux déjà bien utilisés par les manifestants au file des deux dernières semaines. Ceux-ci dénoncent l’arrestàation de deux militants actifs de Soumaila Cissé, par les autorités la semaine dernière : Paul Boro et Moussa Kimbiri.

Ainsi, pouvait-on entendre : ‘’Libérez Paul Boro, Libérer Moussa Kimbiri.’’ ‘’Non à la dictature de la fraude, non aux résultats proclamés’’.

Soumaila Cissé à demandé à ces militants de rester mobilisés car, ‘’la victoire est très proche’’. Il a dit que ses deux militants arrêtés pour une présumée affaire de détention d’armes sont en grève de la faim depuis ce samedi pour exiger leur libération.

D’autres candidats de la présidentielle se sont ralliés à Soumaila Cissé. Il s’agit de Mohamed Ali Bathily, de Mountaga Tall et de Daba Diawara. Les deux premiers étaient physiquement présents à la marche.

Sa victoire confirmée par la Cour constitutionne

Haut