Economie

Les 1ères Journées nationales dédiées à l’économie d’énergie ouvertes à la CCI-CI

La 1ère édition des JN ECOENERGIE se déroulent de mercredi à vendredi au siège de la CCI-CI

Photo : AIP

Abidjan, 30 août (AIP) – La 1ère édition des Journées nationales promotionnelles de l’énergie solaire, de l’économie d’énergie, du développement durable et des PME vertes (JN ECOENERGIE) se déroulent de mercredi à vendredi au siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), à Abidjan Plateau, à l’initiative de l’Association ivoirienne des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (AIENR).

Portant sur le thème « Les Collectivités locales en première ligne de la lutte contre le changement climatique », ces Journées se déclinent en une caravane de sensibilisation à travers Abidjan sur le sujet, des conférences thématiques ainsi que des démonstrations sur les stands des promoteurs et partenaires de l’initiative dressés à la CCI-CI.

À l’ouverture officielle de ces JN ECONERGIE placées sous le parrainage du ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, le président de l’AIENR, Edi Boraud a souligné que cette activité est consacrée aux perspectives énergétiques de la Côte d’Ivoire, avec pour axe majeur la contribution à la lutte contre le changement climatique à travers la réduction des gaz à effet de serre par l’électricité.

« (…) Nous n’avons plus le luxe du temps. Nous devons agir vite. Nous devons agir maintenant ! », a renchéri parfait Kouassi, le représentant de la CCI-CI, affirmant aux climato-sceptiques que « le changement climatique est réel, avec des impacts et des effets ravageurs pour notre continent (…), à tel point que retarder le temps de l’action pourrait annihiler les progrès économiques ».

C’est pourquoi, la Côte d’Ivoire a pris des engagements qu’elle va tenir, ont assuré tour à tour Dr Aboua Gustave (ministère de l’Environnement et du Développement durable) et M. Koné Moussa (ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables) et que M. Ahossi Benoît, représentant le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME.

En effet, le Gouvernement ivoirien, sous la férule du Président Alassane Ouattara, s’est engagé à atténuer les émissions de gaz à effet de serre à 28% d’ici à 2030, à augmenter à 42% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique avec un objectif de 16% à l’horizon 2030, et à réduire la déforestation et la dégradation des forêts.

Des partenaires de l’AIENR comme les associations patronales du conventionnel (UPECI, APESEL-CI) et le Réseau des journalistes pour la promotion des énergies renouvelables et du développement durable en Côte d’Ivoire (RJPER), par la voix de la présidente, Emeline Amangoua, ont exprimé leur totale adhésion à l’initiative et invité à une participation massive de leurs mandants respectifs.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut