Société

Des associations de consommateurs instruits sur leurs droits et devoirs en matière de sécurité sanitaire des aliments

Abidjan, 28 août (AIP) – Un atelier de formation et de sensibilisation des organisations de consommateurs portant sur « Les devoirs et droits des consommateurs et de leurs organisations dans un système national de contrôle des aliments (SNCA) » se tient mardi à l’initiative du Projet d’appui à la construction d’un système national de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments (FADCI-SSA).

Organisé à l’hôtel La rose blanche, à Cocody, l’atelier vise à permettre à la quarantaine de participants dont près de la moitié provient de l’intérieur du pays, de connaître les droits et devoirs des organisations de consommateurs concernant la sécurité alimentaire des aliments (SSA) ainsi que les mécanismes de contributions possibles à l’amélioration du SNCA ivoirien.

En procédant à l’ouverture officielle de la séance, la 3ème du genre à l’endroit de cette même cible (après mars et août 2017), la représentante du ministère de l’Agriculture et du développement rural, Mlle Kouassi Amenan Rose, a souligné l’importance de la sécurité sanitaire des aliments basée sur l’analyse des risques dans les grandes thématiques du gouvernement.

Auparavant, le coordinateur de l’Unité de coordination du projet FADCI (UCP FADCI) et Bini Kouassi Kouman, le représentant des associations de consommateurs, Mouni Gervais, ont salué la tenue de cet atelier au regard du rôle des consommateurs dans le système et surtout des thématiques à aborder qui figurent au nombre de leurs préoccupations majeures.

Quant au coordonnateur par intérim du FADCI-SSA, au nom du directeur exécutif du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA, maître d’œuvre du projet), Dr Oulaï Jonas, il a justifié cette initiative par le fait que les associations de consommateurs constituent un des piliers fondamentaux dans le SNCA.

Il a assuré de l’engagement du FIRCA, à travers le FADCI-SSA, à œuvrer pour une franche collaboration avec ces associations pour l’atteinte des objectifs du Projet.

Le FADCI-SSA a été lancé début mars 2017 dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D), entre la République de Côte d’Ivoire et la République française par le truchement de l’Agence française de développement (FAD). Le projet est doté d’une enveloppe de 50,5 milliards FCFA, pour une durée de cinq ans. Il est exécuté par le FIRCA et concerne les filières porcine, volaille et maïs légume-maraîcher.

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut