Bouaké

Les chefs de départements de l’UFR CMS installés dans leurs charges à Bouaké

Le doyen de l’UFR CMS, Pr Anzoumana Ouattara, en 3e position de la droite vers la gauche, et les chefs de départements

Photo : AIP

Bouaké, 15 août (AIP)- Les chefs de départements de l’UFR Communication milieu et société de l’université de l’université Alassane Ouattara ont été installés symboliquement dans leurs charges respectives, mardi à Bouaké, par le doyen de l’UFR, Pr Anzoumana Ouattara, qui les a exhortés à travailler pour une formation de qualité.

Après l’installation symbolique, le doyen de l’UFR et les chefs de départements dont les anciens maintenus à leur poste et les nouveaux nommés ont eu une séance de travail sur leur feuille de route relative à la formation, la recherche et l’insertion professionnelle étudiants, pour atteindre les résultats attendus par les autorités et le pays de cette institution universitaire.

Les différents points de leur travail seront consignés dans un document qui sera validé par le conseil de l’UFR.

Pr Ouattara a indiqué que leur mission consiste à veiller à ce que la formation soit de qualité pour favoriser l’insertion professionnelle des étudiants. Cela suppose qu’ils doivent faire en sorte que ‘’les cours ne soient plus bâclés’’ et qu’ils soient en relation avec le monde socioprofessionnel.

Ils doivent aussi, a-t-il souligné, œuvrer au maintien d’un minimum d’éthique dans le fonctionnement des départements de sorte que les étudiants sachent qu’ils sont suivis de près afin qu’ils puissent réussir.

« Les étudiants ne doivent pas être laissés-pour-compte dans ces échanges qui leur permettront de savoir qu’ils sont dans une institution qui va travailler à leur réussite», a-t-il signifié.

Les chefs de départements (sociologie, allemand, philosophie, sciences du langage et de la communication, géographie, lettres modernes, anglais et espagnol) ont vu leurs arrêtés de nomination publiés depuis quelques semaines.

L’UFR Communication milieu et société de l’université de l’université Alassane Ouattara compte plus de 12.000 étudiants encadrés par 405 enseignants.

(AIP)

nbf/cmas

Commentaires
Haut