Zuénoula

Des chefs traditionnels apportent leur soutien au préfet accusé de vol

Cette visite effectuée, intervient après l’apparition le 30 juillet, d’un article faisant du préfet le voleur des conteneurs et préfabriqués de L’ONUCI

Photo : AIP

Zuénoula, 13 août (AIP)- Le bureau départemental des rois et chefs traditionnels de Zuénoula, conduit par Botti Bi Zorro Boniface, vice-président du directoire de la Marahoué, a apporté son soutien au préfet Amani Tiémoko, accusé de vol de conteneurs et de maisons préfabriquées offerts par l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Cette visite effectuée, vendredi, à la Préfecture de Zuénoula, intervient après l’apparition le 30 juillet, dans les colonnes du quotidien « Le Jour », d’un article faisant du préfet le voleur des conteneurs et préfabriqués de L’ONUCI, apprend-on.

Selon le secrétaire général du bureau des chefs du département, Bi Goh, les chefs de cantons, de tribus et de villages ne se reconnaissaient pas dans les allégations mensongères propres à discréditer tant leur organisation que le corps préfectoral.

Il a relevé qu’il existe une parfaite collaboration et une harmonie entre le préfet et les chefs de village. « Désormais les chefs de cantons, de tribus et les chefs centraux se donneront tous les moyens « d’extirper de leurs rangs les éléments marginaux qui, par leurs actes, fragilisent leur pouvoir », a-t-il martelé.

Sensible à cette démarche des chefs, le préfet s’est dit « ému de voir tous les chefs représentatifs du département », venir lui apporter leur réconfort et soutien. « Les liens qui nous unissent sont très forts en terme d’orientation dans l’exercice de notre fonction. Les chefs ont dit reconnaître les efforts que j’ai fais tant au niveau de la cohésion sociale qu’au niveau des projets de développement », a déclaré le préfet Amani Tiémoko.

(AIP)

akr/ lbar/tad/fmo

Commentaires
Haut