Politique

Le gouvernement pour la double décision d’amnistie et de réexamen de la CEI, salué par l’IPP

Le président du mouvement Initiative pour la paix (IPP), Konan Kouakou Siméon.

Photo : AIP

Abidjan 10 août (AIP)- Le président de Initiative pour la paix (IPP), Konan Kouadio Siméon, a salué le gouvernement ivoirien pour la double décision d’amnistie en faveur de 800 détenus de la crise post-électorale de 2011, et de réexamen de la composition de la Commission électorale indépendante (CEI).

Dans un communiqué dont copie est parvenue à l’AIP, vendredi, Konan Kouadio Siméon a affirmé que « par sa portée humanitaire et son caractère apaisant », cette initiative mérite d’être célébrée à sa juste valeur, pour le courage politique dont il a fait preuve le président de la République.

« Dans ma posture sacerdotale du neutre réconciliateur, je ne peux que me féliciter et me réjouir d’une telle évolution à travers des mesures qu’humblement, je n’ai eu de cesse de suggérer depuis décembre 2012 », a-t-il ajouté.

Il a en outre, félicité les bénéficiaires de la grâce présidentielle de leur liberté, avant de les exhorter au pardon, à réconciliation et à la paix.

Le président de IPP a encouragé tous les ivoiriens, notamment la classe politique à se dissoudre dans la dynamique de décrispation, tout  en tirant les conséquences pertinentes de ces mesures pour un apaisement total du front politique et une préparation sereine des échéances à venir.

«Une des conséquences cohérentes et logiques de la décision de réexamen de la composition de la CEI me parait devoir être le report des municipales et des régionales pour des élections  inclusives, consensuelles et crédibles. Cela correspondrait, à mon sens, à l’esprit de la décision d’autant que nul n’ignore que les municipales et les régionales participent de la préparation de la présidentielle », a suggéré Konan Kouadio Siméon.

(AIP)

raz/fmo

Commentaires
Haut