Emploi

La FIPME lance une caravane pour éduquer 100 000 femmes à l’entreprenariat

Cette caravane est un projet ambitieux, qui cible 100 000 femmes, sur une période de 3 ans, sur tout le territoire ivoirien

Photo : AIP

Abidjan, 10 août (AIP) – La Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME) va sillonner la Côte d’Ivoire à compter du 1er octobre, avec ses partenaires institutionnels et techniques, dans le cadre de la caravane « 100 000 femmes pour l’entrepreneuriat ».

Lors d’un atelier de restitution du lancement de la caravane organisé le 05 juillet à Dabou, doublé de la cérémonie d’installation du collège de la caravane, tenu vendredi à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, à Abidjan Plateau, le secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Anoblé Félix, a rassuré du soutien du Gouvernement pour cette initiative.

S’exprimant au nom du parrain, en l’occurrence le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le secrétaire d’Etat a noté que cette caravane, qui est une première dans le pays, vise à amener de nombreuses femmes à leur autonomisation en renforçant leur structuration. Et ce, par une formation basique à entrepreneuriat et au montage de plans d’affaires ainsi qu’en les informant sur les critères d’éligibilité et d’accessibilité aux différents financements disponibles.

Aux dires du président de la FIPME, Dr Joseph Boguifo, cette caravane est un vaste projet, ambitieux, qui cible 100 000 femmes, sur une période de trois ans, dans les 31 régions de la Côte d’Ivoire, en vue de les inclure dans le processus de l’entreprenariat pour leur autonomisation.

Pour sa part, Mme Hafiza Berté du ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, a affirmé la volonté de la ministre Bakayoko Ly Ramata d’appuyer la FIMPE, afin d’aider femmes à avoir des projets crédibles et bancables, en ce sens que « lorsqu’une femme est autonome (…), la famille est épanouie ».

C’est pourquoi, cette initiative a été saluée par la présidente de la Commission Genre, Femme et Entreprenariat de la FIPME, Mme Zekré Claudine, ainsi que Mme Doucouré Aïssata, une membre du collège.

De son côté, le président de la Fondation africaine pour l’entrepreneuriat économique (FAFEDE), Dr Samuel Mathey, a présenté les différentes articulations de la caravane « 100 000 femmes pour l’entrepreneuriat ».

(AIP)

cmas

Commentaires
Haut