Multimedia

Le ministre Sidi Touré lance les travaux de construction du réseau TNT

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré s’inscrit en faux devant les assertions du GEPCI, a propos de l’aide à l’impression

Le ministre Sidi Touré, donnant le premier coup de pioche, s’est félicité du « dynamisme certain » qui est ambitionné par rapport à ce secteur

Photo : Archives

Abidjan, 09 août (AIP)- Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a procédé, mercredi, au lancement des travaux de construction du réseau national de la Télévision numérique terrestre (TNT) et de la mise en place des équipements TNT.

Le ministre Sidi Touré, donnant le premier coup de pioche, s’est félicité du « dynamisme certain » qui est ambitionné par rapport à ce secteur. « L’Etat de Côte d’Ivoire ne peut que accompagner ce dynamisme », a-t-il déclaré.

Le directeur général de la Société ivoirienne de télédiffusion, Adama Yéo, a auparavant décliné les étapes du projet qui verra notamment la construction de huit nouveaux centres d’ici début 2019. Selon lui, 28 autres centres seront construits pour un démarrage prévu avant décembre 2018 de la TNT, à travers l’émission/réception des images. L’extinction définitive en Côte d’Ivoire des réseaux analogiques est prévue pour juin 2020.

Un consortium de trois entreprises venues des Etats-Unis, d’Afrique du sud et de la Côte d’Ivoire a été choisi après appel d’offres pour achever le déploiement du réseau TNT d’ici cette date.

L’opération coûtera environ 22 milliards de francs CFA. Elle est mise en œuvre en même temps que la libéralisation de l’espace audiovisuel. Après une première phase pilote réussie de la TNT, la zone du grand Abidjan, soit environ 25% de la population, est couverte depuis juin 2015.

(AIP)

kg/fmo

Commentaires
Haut