Tiébissou

La pénurie de gaz butane perdure

La situation, qui perdure depuis plus d’un mois, cause d’énormes désagréments aux usagers, dans la mesure où le recours au charbon de bois rend les tâches domestiques difficiles, voire ralentit la cuisson des repas ordinaires

Photo : AIP

Tiébissou, 08 août (AIP) – La pénurie de gaz butane continue de faire rage à Tiébissou, environ deux semaines après l’annonce de la fin du calvaire à travers les médias, au grand dame des populations, a constaté l’AIP, mardi, en marge de la célébration du 58ème anniversaire d’indépendance du pays.

Selon l’institutrice Nicole Sangan, résidant au quartier Espoir 2, malgré l’annonce de la fin du calvaire dans les médias, le gaz butane demeure une denrée rare à Tiébissou. Toutes les tentatives, pour s’en procurer à Yamoussokro, la capitale politique du pays, se sont révélées infructueuses, a révélé Nicole Sangan.

La situation, qui perdure depuis plus d’un mois, cause d’énormes désagréments aux usagers, dans la mesure où le recours au charbon de bois rend les tâches domestiques difficiles, voire ralentit la cuisson des repas ordinaires, a dénoncé l’institutrice.

Comme elle, plusieurs autres habitants ont déploré l’incidence du phénomène sur la gestion dynamique et diligente des recettes culinaires dans leurs foyers respectifs. Des tenanciers de kiosques et autres restaurants, en passant par le groupe des célibataires, les préoccupations sont les mêmes. Ils ont jugé la situation anormale, surtout après 58 ans d’indépendance.

Un appel est lancé aux autorités, pour qu’une solution rapide soit trouvée à cette pénurie de gaz, qui vient fragiliser l’élan des populations vers la culture de l’écocitoyenneté.

(AIP)

kbm/ra/fmo

Commentaires
Haut