Sikensi

Fête nationale 2018: L’amnistie doit amener les populations à la réconciliation, selon le préfet

Mme Diaby dit compter sur les élus, les autorités coutumières, voire l’ensemble des acteurs locaux, pour redynamiser les actions en faveur de la paix et du développement du département

Photo : AIP

Sikensi, 08 août (AIP)- Le préfet du département de Sikensi, Dao Diaby Aminata, estime que l’amnistie accordée par le Président Ouattara à 800 personnes dont dont l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, doit convaincre le population de sa localité à aller résolument à la réconciliation nationale et à la paix.

« Ce geste du chef de l’État, Alassane Ouattara, doit permettre aux populations de Sikensi de se joindre à tous les enfants de notre beau pays, en vue d’œuvrer activement à la cohésion sociale et à la reconstruction de la Côte d’Ivoire », a déclaré le préfet Diaby Aminata.

Mme Diaby dit compter sur les élus, les autorités coutumières, voire l’ensemble des acteurs locaux, pour redynamiser les actions en faveur de la paix et du développement du département. Elle s’est réjouie de leur implication dans l’instauration de la fraternité et la convivialité au sein des différentes communautés locales. Elle a fait savoir que ces initiatives aideront à booster le progrès de Sikensi, en mettant l’accent sur l’excellence et l’ardeur au travail.

Le salut aux couleurs, le passage en revue des troupes, le défilé des forces de l’ordre et des couches sociales, et un tour d’honneur dans les villages par le préfet, ont meublé la cérémonie du 7 août, à Sikensi.

(AIP)

km/ra/tad/fmo

Commentaires
Haut