Justice

Le pasteur Israël N’Goran risque 10 ans de prison pour incitation à la haine

Le pasteur est poursuivi pour avoir déclaré, sur les réseaux sociaux, que « les Dioula, poussés comme une gangrène, sont les ennemis de la Côte d’Ivoire et qui, n’ayant pas encore eu le temps de nous étouffer, cherchent à nous mettre à genoux »

Photo : AIP

Abidjan, 03 août (AIP) – Le Procureur de la république près du Tribunal de première instance d’Abidjan, Richard Adou, a fait savoir que le pasteur Israël N’goran Konan Koffi risque une peine allant de 10 à 20 ans de prison, suivie d’une amende de cinq millions de francs CFA à 10 millions de francs CFA.

Le pasteur est poursuivi pour avoir déclaré, à travers des vidéos sur les réseaux sociaux, que « les Dioula, poussés comme une gangrène, sont les ennemis de la Côte d’Ivoire et qui, n’ayant pas encore eu le temps de nous étouffer, cherchent à nous mettre à genoux », a révélé le procureur.

Le conférencier a notifié que les « propos du pasteur à caractère tribalistes, xénophobes, qui incitent à la haine », sont de nature à troubler l’ordre public et générer des conflits intercommunautaires. Ils constituent « des infractions prévues et punies par les articles 200 à 201 du code pénal ».

Interpellé mercredi, à Agboville, alors qu’il réalisait une vidéo en direct sur la toile, le sieur N’goran Konan Koffi, récidiviste, a été déféré vendredi, au parquet, pour information judiciaire, avec mandat de dépôt, a fait savoir Richard Adou.

Adou Richard a laissé entendre que tous ceux qui, profitant des réunions politiques ou d’autres manifestations, tiennent de tels discours, subiront la rigueur de la loi.

(AIP)

ra

Commentaires
Haut